Quoi de neuf depuis 15 jours dans l’Indre ?

François Hollande, guidé par Michel Denisot va s’installer en tribune, après avoir salué les joueurs.

Président, pluie et victoire

François Hollande au stade Gaston Petit ! L’événement méritait un écho dans le Petit Berrichon. Bon c’est vrai, l’ancien président, en bon Normand, était surtout venu soutenir Quevilly (dont l’ancien maire, Laurent Fabius était venu dans la semaine à Issoudun, décorer André Laignel) mais Michel Sapin, responsable de cette visite, encourageait lui la Berri. Les Castelroussins ont remporté devant ces prestigieux spectateurs leur quatrième victoire de la saison et la deuxième à domicile. Ils ont donc apprivoisé leur nouvelle pelouse mixte : végétale et synthétique. Un superbe tapis sur lequel les Castelroussins prennent plaisir à développer un football rapide, technique et marquent des buts. Leur défense n’est pas tout à fait aussi fiable, mais pour gagner un match, il faut marquer un but de plus que l’adversaire. C’est la dernière recrue des ‘rouge et bleu’ Maxime Barthelmé qui a marqué le but de la victoire pour son premier match. Une constante au milieu de toutes ces nouveautés : lorsque l’ancien président s’est installé en tribune, la pluie s’est mise à tomber.


Les pétoires, plus spectaculaires qu’efficaces, mais redoutables pour les tympans.

Déols et son histoire 

Quand Déols fait la fête, il la fait en grand pour célébrer les 1100 de leur abbaye cistercienne. Les Turquins proposaient un programme conséquent avec colloque clunysien pour les historiens et chercheurs, musique monastique et chœurs pour les mélomanes, messe en latin par le père abbé de Fontgombault pour les croyants et réjouissances moyenâgeuses en tous genres pour les gueux, le petit peuple, les bourgeois et seigneurs si affinité.

Cette dernière proposition a remporté, sans surprise l’adhésion du public : qu’il s’agisse des mangeailles, tournois à cheval, combats à l’épée, danse, musique et démonstration de pétoires à poudre venues de la nuit des temps. Une superbe reconstitution dans un cadre idéal, sous les murs de l’ancienne abbaye, avec des passionnés venus de tous les coins de France. Les milliers de visiteurs ont donné raison aux organisateurs… qui recommenceront.


Les coorganisateurs: Damien Noël (ASPTT) Albane Ratsivalaca (NR) et Gil Averous, aux côtés de Julien Ballereau, président de l’Ekiden 36, ont présenté à la presse la dixième édition.

Ekiden ce sera le parcours B 

Nous le pressentions dans notre précédente édition, les organisateurs de l’Ekiden de Châteauroux ont modifié leur parcours pour la dixième édition. Ils l’ont annoncé lors de la présentation officielle de l’épreuve en présence de Gil Averous au bar de l’Europe. Le maire de Châteauroux, un fidèle de l’épreuve, va pouvoir améliorer son temps puisque la montée des Cordeliers disparait du parcours, pour cause de travaux. A la place de la côte redoutée, les coureurs emprunteront la rue du Gué aux chevaux et le Chemin de la baignade lorsqu’ils en auront terminé avec la rue d l’Indre. Le pont de Gutersloh hors circuit l’an dernier, sera emprunté à l’aller comme au retour et l’avenue Gédéon Duchâteau sera une nouvelle fois le rendez-vous des supporteurs, avec la bulle de Belle-Isle L’épreuve aura lieu, rappelons-le, le 12 novembre . Le départ a été avancé à 9h. Les inscriptions s’effectuent en ligne : 84€ par équipe avant le 15 octobre , 96€ si vous laissez passer cette date. Pour vous inscrire allez sur le site Ekiden36, choisissez 2017 et laissez vous guider.


Pascal Carré en compagnie des responsables de trois métiers de la station : information, animation et technique.

Nouvelle grille pour France Bleu Berry

Pascal Carré a présenté sa première grille France Bleu Berry à l’occasion d’une réception dans les locaux de la station à Châteauroux. Pas de bouleversement, de la part du nouveau directeur qui a pris ses fonctions au printemps, mais des ajustements. Ainsi Franz Massard ouvre désormais l’antenne, Patricia Darré fait équipe avec Manuel Bonnefond pour animer la tranche 9-11h, avec en particulier un espace cuisine en direct entre 10h et 11h. Thierry Charreyre avec Myrtille la peluche mascocotte de l’antenne, poule noire du Berry qui s’est promenée dans tout le département cet été. Thierry présente aussi Plan B comme Berry une émission consacrée aux initiatives citoyennes, l’après-midi. Le « livre du jour » a été confié à Patricia Darré. Une nouvelle émission consacrée au sport, et plus seulement au football est animée par Lionnel Guiblin avec les journalistes de sport Carl Dechatre et Sylvain Rogié, le lundi de 18h15 à 19h. Une diversité qui permet à France Bleu Berry de rester la deuxième radio la plus écoutée de l’Indre et du Cher.

Pierre Belsoeur