Quoi de neuf depuis 15 jours dans le Cher

Près de 15 000 € récoltés par le secours populaire du Cher
Depuis le début de la catastrophe, le secours populaire, en lien étroit avec son réseau de partenaires et bénévoles locaux, a mis en place une aide d’urgence à la Dominique et à Saint-Martin. Concernant cette île, le SPF est intervenu dans les parties françaises et hollandaises. En Dominique, l’action s’est focalisée sur Portsmouth et sur la localité de Salybia où les Kalinagos, peuple indien des Caraïbes, ont tout perdu. Pour sa part, la fédération du Cher aide les habitants de Saint-Martin victimes de l’ouragan Irma. Pour l’heure, 14 285 € d’aide ont déjà été récoltés grâce aux produits d’initiatives (brocante, vestiaire…) réalisés dans la période automnale (11 162 €) et à des dons financiers de particuliers (3 123 €). Ces aides sont essentiellement reportées sur des produits alimentaires, l’eau et les pastilles de potabilisation, du lait, ainsi que des produits d’hygiène.


Le challenge hors stade Cordat-Brault après la dernière course
C’est à l’occasion de la corrida de Mehun-sur-Yèvre que s’est conclue la première édition du challenge Cordat-Brault des courses hors stade en Berry-Sologne. Après les neuf compétitions, entre février et novembre, on ne compte que six athlètes seulement à avoir participé à 5 courses, nombre minimal pour entrer dans le classement final. Pourtant, près de six cents coureurs (euses) ont pris part à au moins une épreuve… Au final c’est Florent Didelot qui s’impose devant Frédéric Drillaud et Benoît Blanchet. Laurent Pacton et Bruno Lucas complètent le classement. Chez les féminines, c’est Pascale Balouzat qui remporte les 100 € de bon d’achat remis à la première femme. Il faut souligner que les prix étaient identiques pour les hommes et les femmes… Les récompenses seront remises la veille des championnats du Cher de cross, samedi 14 janvier 2018, à Vierzon, au stade de Chaillot.


« Cher Canal de Berry à vélo » présenté à la pyramide de Bourges
Déjà première région française de tourisme à vélo avec un maillage cyclable de plus 4 000 km d’itinéraire constitués d’une armature de 3 véloroutes structurantes (dont 4 déjà ouvertes : La Loire à Vélo, Saint-Jacques à Vélo via Chartres, Indre à Vélo, Véloscénie) et d’un réseau de 130 boucles locales, la région Centre-Val de Loire s’est fixée pour objectif la création de 3 nouvelles véloroutes d’ici 2 021. L’une de celles-ci passe par le Cher. C’est pour présenter ce nouveau projet que Christelle de Crémiers, la vice-présidente de la région Centre-Val de Loire déléguée au Tourisme, aux Terroirs et à l’Alimentation, et Véronique Fenoll, la vice-Présidente du département du Cher en charge du développement économique, de la promotion du territoire et de la solidarité internationale, était à la pyramide du conseil départemental, à Bourges, en début de semaine. Le point d’étape du « Cher Canal de Berry à vélo », la véloroute du Cher Canal de Berry à vélo permettra un bouclage avec « La Loire à Vélo » et une opportunité de séjour d’une dizaine de jours entre Val de Loire et Berry, tout en s’ouvrant vers l’Auvergne. Elle traversera la région sur 310 km et les retombées économiques sont estimées à 7,4M€/an. L’aménagement sera respectueux du cahier des charges national des véloroutes et des voies vertes. L’opération est programmée sur les 10 prochaines années.


Vierzon-Villages perd son cabinet médical
A Bourges l’hôpital cherche des médecins. A Vierzon, ce sont les cabinets médicaux qui sont en pleine déconfiture. Depuis que la médecine est affaire d’argent plutôt qu’une vocation ou un sacerdoce, la pénurie de médecins n’en finit plus de remplir les colonnes des journaux et tandis que la région PACA est en sur-régime médicinal ce n’est pas le cas pour la région Centre, et le Cher en particulier. L’exemple type en est à Vierzon, dans le quartier de Villages où le cabinet médical qui comptait encore cinq médecins il y a quatre ou cinq ans va fermer ses portes à la fin de l’année pour cause de départs en retraite ou de déménagement. Un centre de santé municipal devrait ouvrir en 2018, mais du côté de Vierzon Nord, sur l’ancien site du stade de Port-Arthur, dans un quartier qui n’en avait pas jusque là. Pour ce nouveau centre, les recrutements médicaux sont en cours pour deux médecins. Au total la ville de Vierzon compte actuellement une quinzaine de médecins généralistes.

Fabrice Simoes