Réaménagement de l’îlot Victor comme porte d’entrée vers la cathédrale

Pascal Blanc maire de Bourges, présentait ce projet de réaménagement d’un espace au cœur de la cité, destiné à affirmer ce caractère de porte d’entrée vers la cathédrale. 

Idéalement situé, cet espace devrait être aménagé dans la continuité de la place Etienne Dolet. Selon les objectifs dévoilés lors d’une conférence de presse, présentant photos de synthèse à l’appui, ce réaménagement ; il devrait permettre des usages polyvalents par des animations variées et des évènements culturels en toutes saisons. Il maintiendra la visibilité des commerces et de l’Office de Tourisme, les terrasses des commerçants seront préservées et l’accessibilité améliorée par la réalisation d’une esplanade. Ce projet va changer la physionomie du haut de la rue commerciale et financièrement, devrait coûter un million d’euros. Les grincheux et « jamais contents » et c’est leur droit, diront que le prix est trop élevé et que d’autres réaménagements auraient mérités plus d’attention mais il est un fait que ce lieu était peu accueillant ou du moins, il avait fait son temps et que « rajeunir » le site peut être considéré comme rendre de l’attractivité au centre ville qui en a bien besoin. Normalement, tout devrait être prêt pour 2019 au maximum. Avoir un lieu clair, fonctionnel et accueillant, ce n’est certainement pas les commerçants qui vont s’en plaindre. A espérer que d’autres lieux, notamment en centre ville soient soumis eux aussi à la rénovation.

Jacques Feuillet