RTL a fait une fleur au château de Chaumont-sur-Loire

Flavie Flament était au Domaine régional jeudi 25 mai pour une émission en public et en direct sous une chaleur estivale, en mode « flower power ». C’était la première fois que la jeune femme et son équipe se délocalisaient hors de Paris et des studios de la rue Bayard.

« On est fait pour s’entendre ». C’est le titre de l’émission quotidienne de RTL qui s’est arrêtée la semaine dernière sur les bords de Loire, pour l’Ascension ; et ça tombe bien car justement, la fameuse station de radio et le château de Chaumont-sur-Loire s’accordent parfaitement car le premier est partenaire du festival international des jardins du second. «Nous attirons de plus en plus l’attention des médias qu’ils soient locaux, nationaux et même internationaux,, » a commenté Chantal Colleu-Dumond, à la tête du site chaumontais touristique et culturel, avant de s’installer derrière le micro rouge de RTL. «Nous venons d’avoir quatre pages dans l’hebdomadaire « Die Zeit », il va y avoir un sujet dans une grande revue néerlandaise, nous avons reçu the Times Koweit, nous accueillons RTL aujourd’hui et Télématin (France 2) le 16 juin, on parle de nous sur Arte, dans le Figaro Magazine, l’Humanité, etc. Nous séduisons aujourd’hui un large panel de journalistes et également un large public, sans faire de campagnes d’affichage, car nous combinons art contemporain et jardins avec une exigence, une obsession de qualité. Les gens sont heureux de venir à Chaumont dans un monde un peu gris. »

Léger et divertissant

À 15 heures pile, jeudi 25 mai, après cet échange à l’ombre, la directrice de Chaumont avait posé ses lunettes de soleil sur le nez et était « on air » sous des parasols, aux côtés du naturaliste Marc Giraud et du créateur d’iris, Richard Cayeux. Sur le plateau aussi et surtout, Flavie Flament, dont la blondeur et le sourire sont connus des amateurs de petit écran (« Stars à domicile », « Vis ma vie », etc.). La presse n’aura pas pu interviewer l’intéressée parce que ce n’était pas prévu, ni non plus la photographier de près, faute de maquilleuse sur place… Ce qui n’aura pas empêché simples curieux et auditeurs fidèles de venir écouter la belle au teint hâlé dans la cour de la ferme, à proximité des jardins de Chaumont-sur-Loire qui laissent cette année libre champ au pouvoir des fleurs détonnant par leur douceur épanouie dans notre univers noirci de brutes. Là encore, le timing était parfait car le thème de l’émission radiodiffusée en direct du Loir-et-Cher ce jour-là explorait le bien-être apporté par la nature en général et les fleurs en particulier. Pendant une heure sous un ciel ensoleillé, par série de cinq petites minutes très régulièrement hachées par des flashs publicitaires et des morceaux de musique (Calogero, Fréro Delavega), les invités ainsi réunis pour cette occasion inédite ont notamment expliqué sur les ondes à plusieurs reprises que la nature apaise et fait du bien grâce à un rythme différent du nôtre, pauvres mortels. À 16 heures pile, « off air », circulez, y a plus rien à entendre. Flavie Flament n’a toutefois pu reprendre le train sans confier derrière le micro avant que celui-ci ne soit coupé qu’elle avait beaucoup apprécié ce premier déplacement en province, dans des lieux qui sont, selon elle, « ma-gni-fi-ques». Nous ne pouvons que confirmer et en sus, le ton léger et divertissant de son émission sur RTL était une énième fois en osmose avec la calme et tranquille respiration du château ligérien. En deux mots : « flower power » !

Émilie Rencien