Salbris – La biodiversité au cœur du projet

A côté du marché de Noël du comité de jumelage Salbris-Dymchurch, la commune de Salbris a organisé le 24 novembre une rencontre avec les différents acteurs du territoire en matière de protection et de conservation de la biodiversité,  Sologne Nature Environnement, Vinci Autoroute et le collectif Salbris vers le zéro déchet, regroupés sous une grande tente.

L’objectif de cette matinée était de montrer au public toutes les actions effectuées sur la commune pour conserver la biodiversité, très riche en Sologne et de respect de l’environnement, avec l’organisation d’ateliers comme la création d’hôtel à insectes ou de mangeoires à oiseaux.

Le Projet d’Inventaire de Biodiversité Communale, mené en 2017 et 2018 par Sologne Nature Environnement a permis de mettre en lumière la diversité et la richesse de la faune et de la flore salbrisienne en répertoriant  deux cent espères différentes au niveau de la flore et cent soixante et une d’animaux différents, dont cinquante quatre espèces différentes d’oiseaux, onze de mammifères, trente trois de papillons, cinq de chauves-souris, quatre de grenouilles, deux de coléoptères, vingt neuf de libellules, vingt d’orthoptères (sauterelles, criquets…) et trois de reptiles, soit dix familles différentes d’animaux et huit cent individus recensés. Le boulodrome est un biotope favorable pour les insectes et les chauves souris et l’étang de la  Chesnaie accueille beaucoup d’espèces de plantes, d’insectes et d’oiseaux, car cette zone regroupe différents milieux naturels comme la lande et la forêt. Dans le cadre de cette inventaire, SNE a organisé des animations avec les écoles et collèges de Salbris, publics et privés qui ont eu un impact très positif.

Vinci Autoroute, dans le cadre du rétablissement des continuités écologiques pour la faune terrestre et piscicole a établi sur l’A71 à Salbris, deux écoducs, un passage aménagé sur un pont qui existait déjà et une banquette sur le Méant. Afin de protéger les milieux naturels aquatiques sur l’A71 en Sologne, des ouvrages sont créés en 2018 et 2019, afin de diriger les eaux de ruissellement de la plateforme  autoroutière vers des bassins de traitement dans la zone des étangs de Saint-Viâtre, de la Sauldre et de la Rère.

Quant au collectif Salbris vers le zéro déchet, créé depuis un an et demi, il organise des journées de nettoyage des bords de Sauldre et des actions de sensibilisation afin de favoriser l’utilisation d’alternatifs aux matières à fort déchet pour impacter le moins possible notre environnement.

F.M.

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email