Salbris – Les 20 ans du comité de jumelage, fêtés, à Dymchurch


Le Kent, à la fin de l’été, est une destination privilégiée, appréciée quasiment chaque année par un groupe de Solognots circulant à bord de minicars.
C’était encore le cas à la mi-septembre pour un weekend d’échanges touristico-gastronomico-culturels dans une petite cite balnéaire du Kent, Dymchurch, où les solognots sont reçus depuis maintenant vingt ans une bande joyeuse et chaleureuse d’amis anglais.
Cette visite revêtait cette année un caractère particulier correspondant aux vingt ans du jumelage entre Dymchurch et Salbris. Il s’agissait enfin de l’épisode anglais de cet anniversaire que nous avions fêté dans un premier temps à Salbris en juin dernier lors d’un weekend festif auquel nous avions associé le comité de jumelage franco portugais Salbris-Loivos.
Les deux journées passées sur place ont débuté le samedi par un déplacement dans la banlieue londonienne au cours duquel, après avoir mesuré que les embarras de la circulation urbaine étaient de même nature qu’autour de nos grandes villes, nous avons visité Hampton Court, construit au XVIe siècle pour Henry VIII, contemporain de François 1er, mais dont un caractère plutôt affirmé lui fit épouser six femmes dont deux furent exécutées et se fâcher avec le pape de l’époque faisant émerger l’église anglicane. La soirée se termina dans un restaurant londonien ou nous rejoignit M. le maire de Salbris et son épouse.
Le dimanche matin nos hôtes nous firent successivement visiter une chocolaterie tenue par une famille membre du comité de jumelage et dont le gâteau d’anniversaire offert la veille était digne de nos meilleurs pâtissiers, puis l’atelier d’un jeune serrurier lequel avait fabriqué le motif offert lors de la visite de juin, et enfin une tour de défense destinée à prévenir une invasion des troupes de Napoléon 1er – qui n’eut jamais lieu, contrariée par la défaite du sus nommé à Trafalgar – Il est intéressant de constater que l’histoire procède parfois à des clins d’œil inattendus dans la mesure où cette tour a comme modèle une tour de défense érigée en Corse à Saint-Florent et copiée par les ingénieurs militaires anglais pendant l’hypothétique et très court royaume anglo-corse. Puis, le dimanche midi vint le moment des discours, M. le maire de Salbris et le président Jacques Lafosse s’exprimant pour le compte des adhérents, accompagné des échanges de cadeaux illustrés par la remise d’un modèle de bonde d’étang remis par les Salbrisiens et d’un document rappelant les vingt ans du jumelage.
Cette cérémonie se termina par un repas commun, chaleureux et animé qui se poursuivit tard dans l’après-midi.
POUR INFO :
Vide grenier le 30 septembre à la salle des fêtes G.Vilpoux
Marche de noël le 24 novembre à la salle des fêtes G.Vilpoux