Selles-sur-Cher – Forum des entreprises : jamais les deux pieds dans le même sabot

CHANGEMENT DE DÉCOR Depuis 2015, l’évènement se tenait à Neung-sur-Beuvron. En 2019, la manifestation se tiendra pour la première fois au château de Selles. Explications.

E. Rencien

Certains hommes politiques proposent de traverser la rue pour dénicher un emploi. D’autres personnalités, en Loir-et-Cher, invitent à parcourir la Sologne jusqu’à la vallée du Cher pour trouver chaussure à son CV. Le principe demeure le même : remettre au goût du jour la valeur travail, supplantée par le souhait de loisirs. Cela tombe bien car cette première est devenue le fer de lance du député Guillaume Peltier qui choisit l’année prochaine de déménager son forum des entreprises de Neung-sur-Beuvron à Selles-sur-Cher, au château de Nicolas Mazzesi précisément, dimanche 28 avril. « La veille, samedi 27 avril, nous organiserons de plus une grande soirée des entrepreneurs à partir de 18h, à la Pyramide de Romorantin, » a détaillé l’élu. « Cette délocalisation sera observée une année sur deux. En 2020, le forum reviendra à Neung. En 2021, en vallée du Cher, etc. Il répondra aux besoins des personnes en mal de travail. »  L’union fait la force, donc ? C’est le leitmotiv qui aura été dépeint à la presse lors d’une conférence de presse, vendredi 23 novembre. Même le président du Conseil régional, François Bonneau, serait ébahi devant tant d’énergie fédérée, dixit le Républicain Peltier qui a ajouté. « C’est un moment fédérateur qui s’annonce dans le prolongement des précédentes éditions à Neung. « Lorsque nous sommes unis, notre territoire rayonne ! Développement économique et touristique sont liés. En 2019, nous fêterons aussi les 500 ans de la Renaissance en Val de Loire. Autant de preuves que nous sommes à la veille d’une nouvelle naissance de la province et de la ruralité ! »  Un ton dithyrambique, de l’enthousiasme, des emplois promis et même un souhait, à savoir le déplacement du journaliste Stéphane Bern, ambassadeur des 500 ans, à Selles-sur-Cher. Nous ne vivons toutefois pas chez les Bisounours. D’ailleurs, nous avons noté un grand absent autour de la joyeuse tablée, Jean-Luc Brault, maire de Contres et président de l’intercommunalité du Val de Cher Controis. Bisbille en vue ? « Je vous le rappelle sur ce forum, nous avons le soutien de l’Etat, de la Région, de quatre départements (Loir-et-Cher, Indre, Indre-et-Loire, Cher), sept Communautés de communes (Sologne des étangs, Grand Chambord, Romorantinais et Monestois, Cœur de Sologne, Sologne des Rivières, Portes de Sologne, Sauldre et Sologne) ! Je préfère parler des présents, » aura succinctement répondu Guillaume Peltier face à notre question. « Je n’ai été invité que pour la troisième réunion,» aura réagi Jean-Luc Brault. Tout en rappelant. « La Communauté de communes du Controis est pourtant la collectivité compétente en matière économique sur le territoire concerné. »  En résumé, unis mais il ne faut pas trop pousser grand-mère dans les orties. Et puis, finalement, la tambouille politicienne importe peu aux chefs d’entreprise et aux demandeurs d’emploi qui se déplaceront sur ce premier forum organisé en Vallée du Cher avec des espoirs, visant la lune mais pas les urnes…

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email