Théâtre : «Tout bascule» de Saint-Sulpice à Orchaise…

Comme le hasard, toujours facétieux, est suivi, souvent, de réussites, la troupe théâtrale de Saint-Sulpice-de-Pommeray, fière de ses quelque 20 ans de succès chez elle, à domicile, a choisi, pour cette année, une comédie d’Olivier Lejeune qui s’adaptera, parfaitement, à ce que l’équipe vit actuellement, en live, même si elle s’y était préparée depuis longtemps.
Comme la salle des fêtes sulpicienne est en pleine étape de longue restauration immobilière complète, il a fallu trouver accueil dans une commune voisine, en l’occurrence Orchaise, pour les représentations. Si les comédiens ont répété tous leurs textes et répliques dans une salle de classe de Saint-Sulpice, le titre de la pièce résume bien la situation, à lui seul : «Tout bascule»…
Le décor unique, les spectateurs, les accompagnateurs…tout le monde a basculé, donc, vers Orchaise pour y conter l’histoire d’un mariage dont le déroulement, dès le début, tourne mal, très mal. Avec même un retour de cendres d’un membre de la famille, dans une urne funéraire, qui va mettre le feu à la cérémonie…
Sous la direction du fidèle metteur en scène, Frédéric Martin, les premières représentations ont pris corps et marques, chacun(e) s’adaptant aux conditions, qui, certes, ne sont pas idéales, mais qui sont accompagnées de l’excellente ambiance qui règne, fraternellement, au sein de l’équipe dirigée par Erwan Huneau. Malgré les coups de vent, les distances, le stress, tout bascule, encore, dans les meilleurs conditions possibles, à 20h30, le vendredi 22 février et le samedi 2 mars, puis, à 15 heures, les dimanches 24 février et 3 mars, à la salle des fêtes d’Orchaise.
Entrée à 8 euros pour les adultes et 4 pour les jeunes de moins de 12 ans.
J.Z.