Vineuil : Trois nouveaux logements HQE

Il y a quelques semaines régnait une ambiance de fête au 145 route de Chambord à Vineuil pour la livraison de trois logements individuels à vocation sociale, dans une démarche de sobriété foncière labellisée « RT 2012-10% »BEE+, rassemblant, ainsi, toutes les dernières normes en matière de haute qualité environnementale (HQE).
L’opération a abouti sous l’égide de la municipalité de Vineuil représentée par son maire, François Fromet ; le groupe ActionLogement 3F Centre-Val de Loire avec son tout nouveau président du conseil d’administration, Paul Seignolle, ainsi que le directeur général de Naremi Production, Karim Akan, en présence de Mathilde Desjonquères, députée, et de plusieurs invités. La visite des appartements (T4 de 87 mètres carrés avec jardin privé et terrasse, plus garage pouvant accueillir une personne à mobilité réduite ou PMR, et une place de stationnement extérieur, le tout pour un loyer avec charges incluses oscillant entre 553 et 630 euros) a suivi la coupe du ruban tricolore inaugural avant les allocutions de tradition qui se sont montrées fières de cette opération vinolienne au sein de territoires qui bougent et s’activent, non loin de la capitale blésoise, en proposant des logements confortables et respectueux de l’environnement à des familles qui ne pourront que les apprécier. Dix logements de ce type seront livrés avant Noël et un autre plan en lancera 25, avec l’installation d’un cabinet médical attenant. «Il y a de quoi faire et avec nos partenaires, dont Agglopolys et l’État, rien n’est encore perdu pour le bâtiment en Loir-et-Cher et en Région» lança Paul Seignolle, qui souhaita avec optimisme d’autres contrats de ce type avec la jeune entreprise, le promoteur immobilier, Naremi Production, malgré certaines difficultés de financement des projets en attente. Le même optimisme que l‘on retrouve, par ailleurs, chez François Fromet qui félicita Karim Akan, son équipe et les professionnels du bâtiment qui avaient mené à bien cette construction harmonieuse de qualité, respectueuse du cahier des charges environnementales. Avec équilibre et dans l’observation des lois, Vineuil est passée, sans heurts, de 2 500 habitants environ en 1960 à près de 9 000 citoyens maintenant, et de 8% la part des logements dits sociaux atteint, cette année, 15% (20% souhaités par la municipalité Mary…). Il y a encore des terrains constructibles, à Vineuil, alors que 6,5 ha de terres ont été rendus à l’agriculture.
Jules Zérizer