C’est déjà Noël en Val de Loire !

Oh ! Oh ! Oh… Le traîneau est paré, le manteau rouge également. Il ne manque plus que les touristes. Depuis six ans, la Région Centre-Val de Loire et le Département de Loir-et-Cher mettent les petits plats dans les grands pour émerveiller enfants et parents pendant les fêtes de fin d’année. Pour motiver, hors saison, des visites aussi dans les sites, notamment historiques, de leurs territoires.
Bien sûr que ce n’est pas parce que la région Centre-Val de Loire ne possède ni mer, ni montagne, qu’elle n’est pas riche d’autres atouts et atours. Cette contrée, centrale, proche de l’Ile-de-France, est en effet une terre à châteaux, avec à la clé beaucoup de riches histoires de rois, de reines, de princesses, de pierres, et qui sait de dragons. De quoi remplir d’étoiles les regards des petits comme des grands au moment de la période de Noël. Cette région abrite en sus un zoo, celui de Beauval, considéré comme le quatrième plus beau au monde dans sa catégorie. Et, fait d’importance, le Val de Loire est bien identifié sur la carte du père Noël qui n’oubliera pas d’y passer ! Autant de raisons, réelles et imaginaires, qui auront motivé pour la sixième année consécutive, une campagne de communication et de promotion collective -, orchestrée avec dix partenaires, par l’agence Bambou médias, et soutenue par le Conseil régional, le Conseil départemental de Loir-et-Cher ainsi que l’agence de développement touristique 41 (l’enveloppe 2023 pèse 197 000 €)-, braquant les projecteurs sur ce joli coin de France, dans une perspective précise, celle évidemment de faire connaître ce territoire, mais plus prosaïquement, de générer des entrées et d’attirer les touristes, locaux, hexagonaux, et surtout franciliens et parisiens, sur ce sol. De facto, un nouveau Noël, il sera une nouvelle fois impossible de manquer notre destination qui sera visible dès la fin de ce mois de novembre, sur 1 325 arrières de bus à Paris et en Ile-de-France; sur 540 mâts drapeaux au coeur de Paris, dans les plus beaux quartiers, mais aussi à Neuilly, Boulogne et Versailles; sur 59 écrans digitaux dans une sélection de stations de métro à proximité des grands magasins et des mythiques Champs-Élysées.

La mer ? La montagne ? Préférez plutôt le Val de Loire !
Ces visuels ainsi multipliés seront spécifiques : parés de leurs plus beaux habits de fête, dans le Loir-et-Cher, les châteaux de Chambord, Cheverny, Blois, Chaumont-sur-Loire, plus le zoo-parc de Beauval; Et dans l’Indre-et-Loire, le Clos Lucé et le château Gaillard à Amboise, figurent cette année sur les affiches festives. Car ces sept lieux ont réservé plein de surprises aux pieds de leurs sapins respectifs aux visiteurs(ses) qui pousseront leurs portes en cette fin 2023. Activités et animations multiples, spectacles féériques, expositions, balades nocturnes, décorations… À Chaumont-sur-Loire, par exemple, des décors d’hiver seront visibles sur place, tandis que les enfants de 8 à 14 ans pourront s’offrir une chasse au trésor baptisée “le Noël de Robert et Marguerite”. À Chambord, sera narrée la véritable histoire des Trois mousquetaires. À Blois, histoire de pimenter et changer un peu, les sapins du château royal seront associés à des personnages qui ne sont pas forcément doux comme des agneaux (Jafar, Cruella…),pendant que la Maison de la magie attenante invitera qui le souhaite à se glisser dans la peau d’un bon magicien. À Cheverny, pourquoi pas ne pas séjourner dans l’une des suites, pour attendre d’y rencontrer le père et même la mère Noël avant le 25 ! À Beauval, il sera possible de dîner sous le dôme équatorial, arpenter les allées illuminées et déposer sa lettre dans la boîte dédiée au bonhomme rouge. Au château Gaillard, petits et grands pourront assister au goûter des ours en peluche avant de découvrir le conte de la Pomme d’or. Au Clos-Lucé, enfin, c’est Léonard de Vinci qui reprendra vie et vous recevra le temps d’une balade à calèche, d’un atelier gastronomie à la Renaissance et au gré des interventions théâtralisées de la comédienne Pierrette Dupoyet. Et caetera (*). Ce programme hivernal thématique affiche la vertu de permettre aux petits comme aux grands sites de fonctionner toute l’année, et non juste en saisonnalité. Le public, lui, y puise des idées de sorties originales, qui élargissent le seul cadre de vieilles pierres à visiter. “Oubliez le ski, il n’y a plus de neige en montagne. Quant à la mer, ce n’est pas terrible en hiver. Nous sommes mieux ici !,” a gentiment plaisanté François Bonneau, le président de la Région, lors d’une conférence de presse le 9 novembre au château de Cheverny, ravi de promouvoir ce qu’il dénomme “un tourisme des 4 saisons, qui s’étend sur toute l’année”. “En Centre-Val de Loire, nous allons retrouver l’ADN de Noël. La féérie sera partout avec des activités à faire par milliers !” Oui, mais le bord de mer, en particulier côté Méditerranée, c’est tout de même sympathique, peu importe les saisons. Mais sans rancune car il est tout à fait compréhensible de défendre ses propres couleurs. Il faut parfois être un brin chauvin pour séduire le quidam, et créer un effet boule de, ou à neige.

É. Rencien
(*) N’hésitez pas à consulter les sites
web de ce club des 7 pour tous les programmes complets : https://domaine-chaumont.fr/fr / https://www.zoobeauval.com/ / https://www.chateaudeblois.fr/ / https://www.chateau-cheverny.fr/ / https://www.chambord.org/fr/ / https://chateau-gaillard-amboise.fr/ / https://vinci-closluce.com/fr