A vos agendas

Chaumont-sur-Loire
et Sasnières en accès gratuit jusqu’au 21 octobre
Après le château de Chambord l’an passé, deux autres sites, des jardins cette fois, sont « offerts » au public par le Conseil départemental. « Redonner aux Loir-et-Chériens l’envie de patrimoine; faire du Loir-et-Cher une destination chic, rurale et connectée. » Jusqu’au 21 octobre, il sera possible d’arpenter les allées végétales du Festival international des jardins, près de Blois, et/ ou de s’imprégner de l’ambiance « so british » du jardin à l’anglaise du Plessis-Sasnières, au Nord. C’est par conséquent l’occasion à saisir pour opérer une halte. Et même si c’est gratuit, pendant toute la durée de l’opération, on peut y revenir plusieurs fois ! Seule obligation : réserver son billet d’entrée sur departement41.fr.
E.R.


Les artisans d’art
de Loir-et-Cher pensent eux déjà à Noël…

Lors du lancement de la troisième saison de son existence (que le temps passe vite…), la Maison des Artisans d’Art de Loir-et-Cher a annoncé, par la voix de son président Hervé Capdevielle, que le marché de Noël qui avait pour cadre le château de Blois se déroulerait, dans moins de trois mois, au siège même de l’association. « On se serrera, on s’arrangera pour que tous les membres puissent présenter leurs œuvres et/ou ouvrages et on mettra tout notre cœur à accueillir nos clients et amis. C’est un virage important que nous prenons, mais il convenait d’effectuer certaines économies… ». La peintre vendômoise Joëlle Dubois, également plasticienne, invitée d’honneur de ce vernissage de nouvelle saison, a expliqué son travail et les autres exposants ont pu dialoguer avec les invités et autres membres de l’association qui a, dorénavant, pris ses marques dans le paysage artistique loir-et-chérien. Traditionnellement ouverte les vendredi et samedi, de 14 heures à 18h30, La Maison des Artisans de Loir-et-Cher le sera pendant tout le mois de décembre, week-ends compris, en entrée aussi libre que gratuite. Il suffit de pousser le portail… et de monter quelques marches au 3 de la rue du Dr. Jean-Laigret à Blois, entre château et gare.
Jules Zérizer