Au bloc, j’y vais à pied !

Finis les brancards. Désormais, les patients de l’hôpital d’Orléans sont incités à se rendre au bloc opératoire debout. Première raison de cette initiative : « réduire le stress et préserver la dignité du patient ». Il semblerait que le patient qui n’est pas couché sur un brancard mais debout, « retrouve une forme d’autonome et devient acteur de sa prise en charge ». Ce cheminement vers le bloc opératoire est proposé au patient dès la consultation préopératoire (histoire de ne pas le surprendre), et si aucune raison médicale ne s’y oppose. Autre raison invoquée : « on limite les manipulations des patients par les personnels de bloc opératoire, et on évite ainsi les troubles musculo-squelettiques ». La seconde semble plus appropriée…