Nouvelle saison du S.O. Romorantin

Coup de projecteur… saison 2018/2019

Textes & photos Céline LUNEAU

3 questions aux présidents :

Rencontre avec Jean-Philippe PERRAGUIN & Michel CHEMINOT

Prêts pour une nouvelle saison ? Nouvelle équipe ? Nouvelle poule ?

L’intersaison est une période trés chargée pour tout ce qui est administratif, mais également sur le plan sportif.

Tout le monde a retrouvé le terrain le lundi 9 juillet, avec comme chaque saison de nouveaux joueurs venus compenser les départs du mois de juin. Un groupe qui a déjà bien travaillé et qui sera fin prêt pour le début du championnat.

Depuis plusieurs année, nous étions dans le groupe D, cette saison nous évoluerons dans le groupe B avec nos voisins du Blois Foot 41, ce qui devrait attirer la foule lors de ces deux derbies. D’autres affiches intéressantes avec la venue des réserves de Nîmes, de Bordeaux, et de St-Etienne, sans oublier Les Herbiers (finaliste de la coupe de France).

Que pensez vous du mercato estival ?

Période délicate que celle du mercato, trouver les joueurs qui correspondent aux profils souhaités par X. Dudoit en respectant nos contraintes budjetaires, ce n’est pas toujours facile mais Julien Converso est un expert dans cet excercice, le groupe reste très homogène et certainement plus fort offensivement que les saisons passées.

Quels sont les objectifs du club pour cette nouvelle saison en National 2 ? Et plus largement comment nous présenteriez vous le projet du club ?

L’objectif en championnat est bien sûr de jouer les premiers rôles, il y a quelques clubs très solides dans ce groupe Bergerac Andrézieux et bien sûr Les herbiers, mais nous pensons avoir la possibilité de bien figurer. À côté du championnat, il y a la Coupe de France, l’exemple des Herbiers est dans toutes les têtes, alors pourquoi ne pas rêver…


Présentation de l’effectif


PORTRAIT DE JOUEUR

Rencontre avec Bailly Kehound…

Il n’entamera pas sa 4e saison sur le terrain, Bailly Kehound se remet doucement de son opération du genou qui l’a tenu éloigné trop longtemps des vestiaires du SOR, mais il a déjà la tête au championnat : « Je courre et je me sens bien. Mon genou répond bien aux séances, j’espère avoir bientôt l’autorisation de retoucher le ballon. Ça me manque de « fou », ça me démange de faire des oppositions. J’ai hâte de reprendre le championnat, en octobre j’espère. Cette nouvelle poule est excitante, chaque match sera une découverte, on repartira au combat chaque week-end. J’ai de bonnes sensations avec le groupe et les recrues. Le terrain c’est là où je m’exprime le mieux, hâte que cette blessure soit derrière moi pour regarder de l’avant !  »

Et COMME C’EST L’ÉTÉ… portrait chinois !

Si vous étiez un club : Real Madrid

Si vous étiez un autre sport : Le basket

Si vous étiez un autre joueur du SOR : Yo Djidonou pour son talent

Si vous étiez un joueur  de l’équipe de France : M’Bappé

Si vous étiez une passion : Les voyages

Si vous étiez un souvenir de match : Mon retourné
du 1er match de la saison dernière

Si vous étiez une valeur : L’honnêté

Si vous étiez un lieu pour faire la fête : Abidjan

Si vous étiez les vacances de rêve : La Côte d’Ivoire encore et toujours

Si vous étiez un championnat : l’Angleterre

Si vous étiez un stade : Signal Iduna Park

Si vous étiez des supporters : Dortmund

Si vous étiez une chanson : Brigadier Sabari – Alpha Blondy

Si vous étiez une émotion : L’amour


Xavier Dudoit : « Attention à ne pas s’enflammer ! »

Comme chaque début de saison Xavier Dudoit et son staff préfèrent jouer la carte de la prudence, de la modestie et de l’humilité que nous leur connaissons…

« Soyons prudents sur les objectifs, je préfère observer, travailler et surprendre que d’afficher des ambitions qui décevraient. Je pense que je suis réaliste », explique l’entraîneur Xavier Dudoit. « Il va falloir trouver le rythme. Nous avons recruté de très bons joueurs, qui ont joué à un niveau inférieur ou n’ont pas beaucoup joué, il va falloir retrouver et s’adapter au rythme. Ce temps est normal et nécessaire. Les budgets nous imposent des choix, nous avons fait ceux-là. Nous partons certes avec un peu moins d’expérience mais tout autant de qualité. Le nombre étant limité, nous serons à flux tendu une bonne partie de la saison. Le retour de Bailly Kehound sera une veritable bouffée d’oxygène pour nous. La poule nous paraît plus relevée que l’an passé, plus éclatée et avec davantage de grosses équipes selon moi. Et puis évidemment, il y a ce derby avec Blois, et je m’en réjouis, mais moi, mes objectifs et mes envies se jouent sur une saison.

Une course d’orientation pour la cohésion
Pour la première fois Xavier Dudoit, Pascal Louis et Manu Fabre ont mis en place une nouvelle forme d’activité pour cette préparation de saison.
Une course d’orientation avec une nuit sur place dans la forêt d’Allogny.
« Il n’y avait pas d’obligation temps, explique Xavier, c’est Manu qui a tout mis en place. Nous avons réparti 4 groupes aux 4 coins de la forêt, avec des bidons d’eau pour ne pas souffrir encore plus de la chaleur, ils étaient attachés les uns aux autres et devaient rejoindre un point de ralliement 21 km plus loin. Quatre heures après, arrivés au point de chute, ils ont monté un grand barnum sous lequel nous avons diner et dormi. Enfin pas nous, les joueurs nous ont renvoyé dans le camion. On a été sympa, on a préparé le barbecue et on ne les a pas réveillé comme prévu durant la nuit, car la course avait été rude par ce temps. C’est une bonne expérience, il se passe plein de choses, on peut observer et apprendre sur le groupe. On a remarqué les prises d’initiative, les acteurs, les donneurs d’ordres, ceux qui font semblant, avec un pareil exercice, on ne triche pas, on voit tout ! »


Florian Baron souhaite voir les jeunes sourire et prendre du plaisir sur les terrains !

Rencontre avec Florian Baron, secrétaire du club, éducateur, dévoué, investi, professionnel…

interview & Belle rencontre : Le SOR et toi, longue histoire ?

Évidemment c’est un club qui m’a vu grandir car avant même ma première licence, à 3 ans j’étais le premier à venir au stade y voir jouer mon père. J’y ai pris ma première licence à l’âge de 6 ans.
Comme une famille, c’est un club qui m’a beaucoup donné et à qui je donne aussi énormément.

Quel poste occupes-tu aujourd’hui ?

Depuis quelques saisons déjà, j’occupe le poste de secrétaire du club. Après avoir été en apprentissage, j’ai eu l’opportunité de découvrir cette activité qui s’associe parfaitement à la gestion de la vie d’un club et à mes missions d’éducateurs.

Quelles sont tes fonctions exactes et tes missions ?

J’ai pour mission principale d’accueillir le public, nos licenciés, et d’être le premier interlocuteur avec lequel les gens prennent contact au club.
Je fais le lien entre l’administratif et le sportif au sein du club mais aussi en dehors.
Il s’agit tout aussi bien d’accueillir un enfant pour sa première licence de foot à 6 ans comme d’accompagner les éducateurs, les dirigeants dans les démarches du quotidien.
La richesse de cette activité me permet aussi de rencontrer de nombreuses personnes, jeunes, parents, éducateurs, partenaires.

Quel est ton rôle précis auprès des jeunes et de l’école de foot ?

Après avoir passé plus de 8 saisons à encadrer les jeunes du foot à 8 (12-13 ans), je vais entamer ma 3e saison sur l’encadrement du foot à 11.
J’ai effectué deux saisons à m’occuper de la catégorie U14, avant de m’occuper de la catégorie U16 à la rentrée prochaine.
J’interviens également sur les classes à horaires aménagés des collèges de Romorantin, deux fois par semaine.

Quels sont les objectifs sportifs et les projets divers  pour cette année des catégories jeunes ?

L’objectif est très simple : fidéliser nos jeunes à la pratique du football ; de voir des jeunes avec le sourire au stade entre copains et de prendre plaisir à les voir évoluer. La compétition et le niveau d’évolution ne viennent qu’en complément. Les choses ont changé dans les clubs, il suffit d’observer les générations actuelles pour voir que la diversité des activités, et parfois le manque d’engagement, ont converti les pratiquants en consommateurs.
Le fait de ne pas avoir su s’y adapter est la raison principale pour laquelle de nombreux clubs du territoire sont en difficulté sur des effectifs ou des catégories d’âges et sont contraints à former des ententes.
Il faut désormais savoir exceller dans la gestion humaine auprès des jeunes et de leurs parents avant de pouvoir apporter de la diversité et des objectifs sportifs.
N’oublions pas que nos jeunes seront nos seniors de demain. Le facteur humain et sportif déterminent ensuite les projets réalisables ou non.

Qu’est ce qui vous passionne le plus ici ?

Justement le facteur humain. La diversité et la richesse des échanges entre les différents acteurs.
Innover sur des méthodes d’apprentissage avec les jeunes. Les rendre autonomes et joueurs.
Et enfin, être à Ladoumègue les soirs de matchs de National 2 dès que je le peux.
Pour la communion que cela crée entre le sportif et les gens qui viennent en famille ou entre amis pour passer leur samedi soir au stade.


Comment voient-ils la saison ?

Je crois que le SOR va réaliser une bonne saison du fait déjà du changement de groupe, ce ne sera pas plus simple mais il y aura un effet découverte. Ensuite Julien CONVERSO a certainement réalisé, comme d’habitude, un recrutement malin dont Xavier DUDOIT et son staff vont exploiter le meilleur pour tirer des bons résultats. Enfin, en tant que président du District, c’est un derby SOR – BF 41 qui devrait réunir un nombreux public dans les phases aller et retour et auxquelles le district avec les clubs concerné essaiera de réunir un nombre important de licenciés du 41. Bonne saison 2018/2019 au SOR
Michel REBRIOUX, président du District de Loir-et-Cher

Le SOR est un club habitué aux joutes du National 2, qui s’est renforcé intelligemment comme à l’accoutumée sous la houlette de Julien et Xavier. Des garçons comme Guyot, Privaty, Gaye sont des recrues nécessaires pour affronter cette poule relevée. Je souhaite beaucoup de réussites à Éric Moreau notre ancien gardien, garçon à la fois talentueux et sain humainement. Ce groupe a certainement le potentiel pour jouer le haut de tableau et se hisser dans la course à la montée.
Sébastien DUBROCA, Entraîneur Nationale 3 – Berrichonne de Châteauroux

Le SOR entame la saison 2018/2019 dans le championnat N2 avec l’ambition de démarrer dans les meilleurs auspices. Hormis les départs, l’entraîneur emblématique, Xavier Dudoit pourra compter sur ses nouvelles recrues à l’instar du meilleur buteur de la N3 (groupe C) Michel Gaye et ses 26 buts, sans compter les joueurs d’expérience qui composent l’effectif depuis plusieurs années (Djidonou, Souyeux, Adjet..). La balle est dans le camp des Solognots. Tous les ingrédients sont réunis pour offrir du spectacle et  faire vibrer toute une ville.
Mohammed – Actufoot 41


INFOS PRATIQUES…

Sologne Olympique Romorantin
15, avenue de Paris – 41200 Romorantin-Lanthenay 02 54 76 22 23 – e-mail : sor@romorantin.fr
Horaires d’ouverture du secrétariat mercredi, 13 h 30 – 18 h  et vendredi, 14 h -17 h

INFOS ABONNEMENTS
Saison 2018/2019 :
Abonnement tribune d’honneur 100€ – Tarif réduit* 80€ – Renouvellement 90€ – Abonnement tribune nouvelle 60€ – Tarif réduit* 40€ – Renouvellement 50
*-25 ans, étudiants, demandeurs d’emploi, cartes Inter CE, personnes à mobilité réduite