Blaisois : Depuis un an, Tsyialantsoa sur les planches avec le“Roi Lion”

Elle habite près de Blois, n’a que dix ans, mais affiche déjà une folle assurance. Ce n’est sans aucun doute pas pour rien que Tsyialantsoa a été retenue en 2022 dans le casting d’une célèbre comédie musicale depuis deux saisons au théâtre Mogador à Paris.
Au sein de ce foyer d’origine malgache, tout le monde, ou quasi, chante, danse, compose, joue d’un instrument, et, c’est un peu comme un jeu de sept familles. Certains se souviendront de l’oncle, Nirintsoa, candidat de l’émission de M6, « la Nouvelle Star » en 2016. D’autres plutôt de la mère, Henintsoa, participante de «L’audition secrète» sur M6 , en 2018, avant la sortie d’un album, « Pole position » en 2019. Ou encore de la soeur, Naylinz, protégée de Black M dès 2019 (*). Dans cette joyeuse fratrie, nous demandons Tsyialantsoa ! Elle est donc la soeur de Naylinz et la fille de Henintsoa. Elle est scolarisée à Saint-Laurent-Nouan et du haut de ses dix ans, elle foule déjà les planches, celles du théâtre Mogador dans le 9e arrondissement de Paris, qui accueille dans ses murs à nouveau, depuis mars 2021 la célèbre comédie musicale du “Roi Lion”, inspirée du fameux dessin animé de Disney. Pourtant, elle n’aurait jamais pensé que ça lui arriverait. «C’est ma maman qui a trouvé l’annonce; elle m’en a parlé, m’a demandé et je ne voulais pas trop au début,» raconte-t-elle sans sourciller d’une voix aiguë et joyeuse d’enfant. « Ma maman m’a quand même inscrite et elle a bien fait ! » Et puis, en effet, elle s’est prêtée au jeu, et elle a finalement été repérée parmi un casting initial de cent enfants l’an dernier, en janvier 2022. Elle a débuté l’aventure avec sa première entrée en scène et en costume, le 26 juillet 2022, devant un public. Elle entame sa deuxième saison cette année (https://www.theatremogador.com/musicals-shows/le-roi-lion), comme un poisson dans l’eau. « J’ai intégré l’école du Roi Lion, dans un groupe de quatorze; sept filles, sept garçons. C’est mon papa qui a reçu ensuite l’appel ; j’étais avec lui en voiture et j’étais prise ! » se souvient-elle, avec une bonne confiance, mais sans perdre son innocence, aux côtés de sa mère qui précise parfois le propos. «Oui, c’était stressant au tout début, c’était la saison un. Maintenant, c’est la saison 2. Ca se passe super bien ! J’y ai rencontré deux bonnes copines. On s’échauffe, on m’habille, on me maquille. Il y a un ordre précis pour arriver au théâtre, pour se préparer, etc. Je joue (la lionne)Nala, enfant. J’ai des tresses. Je chante, je danse, je parle ! Je suis souvent le weekend sur scène ; plusieurs dates par semaine, en fonction de l’école et d’un planning établi. On peut me demander à la sortie de la salle quelques photos et autographes, et j’ai croisé quelques personnalités. San Tée ! Bonne journée ! Merci !»

Et pourquoi pas, Mbappé …
À l’enthousiasme non feint dans sa voix, elle semble s’amuser et profiter. Cet automne, son rêve éveillé s’est prolongé en parallèle du “Roi Lion”, puisqu’elle a été aperçue dans un reportage dans “50 minutes inside” sur TF1, mais aussi dans le “Willymaton” (Fort Boyard jeunesse, France TV: Okoo), l’émission “T’es au top” sur France 4 de Théo Curin, etc. Son vrai rêve  ? Elle aime bien la danse, c’est une fan du phénomène coréen musical très stylé, la K-Pop. «Ou je pourrais être influenceuse,et gameuse !, » confie-telle dans un rire propre à son âge, celui qui est encore nourri d’un océan de rêves divers et variés. D’ailleurs parmi ces nombreux-là, également, Tsyialantsoa émet le souhait de rencontrer le footballeur Kylian MBappé. Le message est passé, s’il nous lit, qui sait !
É.R.