Blois : Un nouveau directeur de cabinet à la préfecture

Après le nouveau préfet de Loir-et-Cher, Xavier Pelletier, c’est la direction du cabinet qui a été modifiée. Pierre Chareyron a pris ses fonctions le 18 décembre 2023.
Même si le citoyen lambda ne verra pas forcément sa vie chambouler avec cette nouvelle et n’y prêtera pas attention, il est toujours coutume de présenter les nouveaux visages de la préfecture de Loir-et-Cher. Pierre Chareyron fait partie de ceux-là, parmi les derniers arrivés à Blois, après le départ et l’affectation à Paris et à la sécurité civile de Clémence Lecoeur. Le tout nouveau directeur de cabinet du préfet Pelletier, sous-préfet de l’arrondissement de Blois, en couple, sans enfants, originaire de Picardie et diplômé de Sciences Po Bordeaux, vient de la capitale justement où il œuvrait à la préfecture de police, de Paris donc, comme chef du service des titres et des relations avec les usagers. S’il fut précédemment attaché d’administration auprès de divers ministères (Affaires étrangères, Outre-mer, Intérieur, Transition écologique), entre autres, nous retiendrons sa particularité professionnelle, à savoir son expertise concernant l’anticipation et l’analyse des scrutins dans le cadre de certaines de ses missions liées. M. Chareyron, qui connaît à Blois son premier poste de directeur de cabinet en préfecture et qui a déjà identifié en cohérence avec cette nouvelle fonction, des priorités en matière de sécurité et tranquillité publique en Loir-et-Cher (lutte contre la vitesse, les rodéos urbains, les nuisances sonores et le bruit des véhicules, coordination des forces de sécurité pour plus d’efficacité, gestion des évènements d’ampleur à venir comme le “Chambord Live,” etc.), n’a pas encore eu le temps de lire les résultats électoraux du Loir-et-Cher, dans le passé et aussi d’une récente actualité, mais ce passionné d’Histoire (notamment du château de Blois) devrait s’amuser à découvrir ces pages-ci, histoire de se mettre dans le bain local…

É.R.