Bouquins : Romorantin, la tranquille ?

 

Dans son dernier roman « Sérotonine » paru chez Flammarion, Michel Houellebecq évoque la capitale de la Sologne, après Niort, la laide…

Christophe Degruelle, président de la communauté d’agglomération de Blois, Agglopolys, aura alerté via les réseaux sociaux, les uns et les autres, de quelques lignes signées Michel Houellebecq qui racontent cela : « je serais aussi tranquille place d’Italie que je l’aurais été à Vesoul, ou à Romorantin. » Ca, c’est écrit. Jeanny Lorgeoux rétorque via Facebook : « Romo est en effet une ville tranquille. Ce qui ne l’empêche pas d’être dynamique.» Louis de Redon, conseiller municipal d’opposition à Romorantin et candidat pour les municipales de 2020, ajoute, également en ligne. «Tranquille, c’est quand même beaucoup mieux que moche ! Et c’est vrai qu’il faut redynamiser la ville… Et si il pouvait y avoir quelques restaurants thaï à Romo comme autour de la place d’Italie ce serait parfait ! » Un partout, la balle au centre ? Finalement, l’important est d’en parler; dans un sens comme dans l’autre, ça fait le buzz, la preuve avec des idées à la clé, et ça met un coup de sérotonine à tout le monde…

E.R.