Des maisons fissurées, des élus interpellés


 

Ain, Vendée, Cantal… La liste est longue, et le Loir-et-Cher n’échappe pas à la règle. Les facéties du climat ont de plus en plus raison de la stabilité des constructions. A Cour-Cheverny, les habitants s’organisent, de surcroît face au dialogue de sourds avec le ministère concerné.

« Dossier rejeté ». Si les fissures lézardent de plus en plus les logements en province ici et là, les refus d’indemnisations semblent également devenir légion depuis Paris. C’est le cas à Cour-Cheverny, commune au sol argileux, où les dossiers ne