Championnats du monde de voltige le budget aussi est acrobatique

Pour attirer des partenaires sur un événement il faut leur assurer des retombées médiatiques. Pour attirer les médias nationaux sur un événement qui ne concerne pas le football ou le Tour de France, il faut payer. Vous avez beau organiser un championnat du monde de voltige aérienne, exercice dans lequel la France est en pôle position, les entreprises, même celles du secteur aéronautique, ne se bousculent pas pour ouvrir leur portefeuille. Alors les collectivités locales ont été généreuses, les élus locaux ont prouvé leur attachement en venant nombreux rencontrer les voltigeurs de l’équipe de France,le 7 juillet sur l’aéroport Marcel Dassault, mais les annonceurs locaux ne partagent pas cet enthousiasme. Par ailleurs leurs moyens ne sont pas extensifs. Cette année ils ont été démarchés par les association locales, mais aussi pour le Défi Interentreprises, les  championnats d’Europe de Triathlon et ce championnat de voltige… Heureusement, la Fédération Française d’Aviation dispose de partenaires nationaux solides pour présenter un programme attrayant du 20 au 29 août autour de la compétition. Une animation sportive qui s’achèvera le 29 août par un grand meeting aérien avec la patrouille de France.