Les nuits salbrisiennes

A l’extrémité nord du Berry, Salbris commune du Loir-et-Cher de 6000 habitants était surtout connue des Berrichons pour un endroit « où on allait bosser » ; à l’heure de gloire de l’industrie de l’armement, des cars entiers partaient de Bourges, Vierzon Aubigny pour travailler « Chez Matra », « à l’atelier de chargement » ou « à la Thomson ».  Les emplois sont partis et Salbris n’incarnait plus guère pour les berrichons que « La capitale de la Chasse », avec ces grands inaccessibles.
Mais voilà que de plus en plus de berrichons reprennent la route de la Sologne, les autoroutes ont rapproché Salbris de ses voisines berrichonnes ; 35 mn de Bourges par l’A71, 45 mn de Châteauroux par l’A20 … depuis quelques mois, les salbrisiens ont remarqué le retour des berrichons, pas pour la chasse, par pour travailler. Maintenant on « monte en Sologne » le week-end pour faire la fête.
Si le paisible chef lieu de canton est aussi calme que toutes les villes de 5000 habitants en semaine, le week-end Salbris bouge ! Il faut dire que la vie culturelle y est riche et que le soir, Salbris propose des loisirs nocturnes particulièrement riches et à la portée de toutes les bourses. Le vendredi et le samedi soir, quasiment toute l’année se sont deux cafés concert qui vous ouvrent leurs portes.
Il y a Les Copains d’Abord, depuis les années 90, l’équipe à Manu Benoist propose un lieu et une association qui, chaque week-end, organise des dîners musicaux essentiellement de chanson française, Marie Cherrier, Volo, Benabar, les têtes d’affiches sont passés par là et n’hésitent pas à revenir sans forcement s’annoncer et les petits nouveaux qui tournent aujourd’hui seront assurement les têtes d’affiches de demain.
Vendredi dernier, c’était RIEN DANS TON FOLK, un trio de trio de musique Folk, contrebasse, banjo chant qui transforme les hits et autres tubes des années 70-80 à la sauce folk country. Ambiance assurée ! Samedi dernier on pouvait écouter STATE OF MIND, un duo qui reprend ce qu’il est permis d’appeler des « morceaux à succès ». Matias est au chant tandis que Julian véritable « phénomène musical » joue des guitares, de la basse, du clavier, de la batterie qu’il « sample » en direct pour aboutir à de formidables arrangements.Une salle pleine, une ambiance éclectique.
Mais ce n’est pas tout, à Salbris depuis 2 ans, vous pouvez aussi trouver vendredi et samedi de l’ambiance à l’Almeria Parc. Un parc de Loisir équestre ouvert par le dresseur de chevaux pour le cinéma Fred Sanabra. Son équipe de cascadeurs assure actuellement le spectacle équestre de Chambord entre des tournages avec Depardieu ou pour la pub. Mais le week-end, c’est à la maison qu’ils font de la voltige pour accueillir le public avant vous faire profiter d’un spectacle musical. Vendredi dernier, LE SYNDROME DU CHAT proposait une chanson vivante et singulière autour des textes originaux, une musique tour à tour animée de l’énergie rock, et de l’intimisme de la chanson. Rebelote samedi avec un trio Flamenco GIPSY FLAMENKITO.
C’est comme ça tous les week-ends à Salbris et la proximité des spectacles fait que vous pouvez passer tranquillement d’un lieu à l’autre pour échanger et faire des rencontres. Ne cherchez pas une autre petite ville qui vous propose pareille programmation musicale dans la région tout au long de l’année, c’est simple, il n’y en a pas ! Une programmation à faire rougir des villes bien plus grosses. Alors sortir à Salbris, alors qu’on vient de Bourges, de Châteauroux ou d’Orléans … C’est clair, c’est devenu « frais » comme on dit maintenant !
L’Alméria, dans les bons plans vacances du Parisien. Dans son édition du 5 juillet, le Journal Le Parisien propose des bons plans vacances à ses lecteurs. Pour la région Centre, c’est l’Alméria Parc qui est proposé.