Chaon – Une station d’épuration pour trente ans

La nouvelle station d’épuration a été inaugurée en présence de nombreuses personnalités.

Principal projet du mandat actuel du maire de Chaon, Patrick Morin, cette nouvelle station d’épuration à filtres plantés de roseaux vient à point nommé pour remplacer l’ancien équipement à boues activées, devenu complètement obsolète, présentant de nombreux disfonctionnements et ne répondant absolument plus aux normes environnementales actuelles.

Le chantier qui a duré un an et qui a été précédé d’une étude de projet d’une année a coûté 551 000 euros, l’équivalent du budget communal, dont 263 972 euros ont été financés par des subventions (Agence de l’eau Loire Bretagne : 187 528 euros, conseil départemental : 50 000 euros, réserve parlementaire de Patrice-Martin-Lalande : 20 000 euros, DETR : 6 444 euros). La commune a aussi eu recours à un emprunt de 315 000 euros pour notamment financer l’étude préalable à la construction.

« Cette toute nouvelle station d’épuration représentait notre plus gros projet à réaliser durant notre mandat, reconnaît Patrick Morin. Grâce à ceux qui nous ont aidé à financer ce projet que je suis fier d’avoir porté à bien avec toute mon équipe, Chaon est désormais dotée d’une station d’épuration qui peut supporter une population de cinq cent cinquante habitants, au moins pendant trente ans. »

F.M.