Châteauroux – Une fête de la musique sous la canicule

Le centre-ville de Châteauroux s’est fortement animée pour cette nouvelle édition de la fête de la musique, même si la fréquentation de certaines scènes fut plus tardive, notamment à cause de la forte chaleur.

La mairie avait annoncé le début des festivités de la soirée pour 18 heures. Cela a pris un léger retard, mais la fête a rapidement commencé sur la place de la République avec Steve Vassor. Ce chanteur, accompagné de 4 musiciens sur scène a parfaitement lancé la série de mini-concerts qui allait avoir lieu partout dans le centre-ville. Avec un style entre Vianney et Renan Luce, ce jeune chanteur a réussi à amadouer plusieurs dizaines de spectateurs déjà présents sur place, même si le public était encore peu nombreux. La cause de cela est l’épisode de canicule qui a retardé de nombreuses sorties du public. Toutefois, cette chaleur n’a pas empêché les spectateurs de profiter d’autres concerts, notamment sur les terrasses de restaurants que de très nombreux restaurateurs avaient organisé pour leurs clients. Tout au long de la soirée, des centaines de personnes pouvaient dîner, tout en se laissant bercer par des reprises de Renaud et d’Adèle d’un côté, des groupes chantant leurs propres compositions de l’autre ou en écoutant de jeunes chanteurs exprimer leur talent, comme Romane Chamblet sur la place Monestier vers 20 heures.
La chaleur permettait également de remplir les différentes buvettes éphémères installées par plusieurs bars de la ville, comme celle disposée sur le Parvis d’Équinoxe juste devant une scène qui fut occupé toute la soirée par des DJ. Les amateurs de musique électro s’y sont rendus massivement pour profiter des différents sets jusqu’à 1 heure du matin, comme celui de Da Freit entre 21 heures et 22 heures.
Néanmoins, les rues n’étaient remplies que par des amateurs de musique. Le Square John Perse a accueilli de la danse pour faire découvrir au public les secrets et toute la beauté de cette activité très sportive. L’une des danses a retenu l’attention de plus d’une centaine de spectateurs, le Djembel, qui fut présenté vers 22h par Sofia Triaki et ses élèves. Une autre activité a retenu l’attention des spectateurs. Un jeune groupe demandait à différentes personnes leur définition d’une fête réussie et affichait leur réponse sur des panneaux en les accrochant un peu partout sur le Parvis d’Équinoxe. Durant la soirée, plus d’une cinquantaine de panneaux ont été aperçus avec pour chacun une définition différente d’une soirée parfaite.
Cette soirée s’est alors terminée sur la place de la République par le dernier concert, celui du groupe Underdogs qui a réussi à réunir plus de 500 personnes toujours présentes à minuit pour chanter leur propres chansons ou des reprises françaises ou internationales. Ils ont permis de clôturer à merveille cette soirée marquée par la chaleur atmosphérique, humaine et surtout musicale.

Thomas Chevalier


Sécurité renforcée 

Pour cet événement, la mairie de Châteauroux avait décidé de sortir les grands moyens en terme de sécurité. Le pays étant toujours en état d’urgence, un large périmètre réservé aux piétons a été sécurisé par des policiers et des maîtres chiens. Aucune voiture ne pouvait circuler dans de nombreuses rues et ne pouvait stationner sur plusieurs parkings suite à l’installation de barrières et de blocs de pierres.