Faites vos courses auprès du producteur…

RETOUR AUX SOURCES Les raisons sont nombreuses pour faire son marché auprès des producteurs locaux. Traçabilité, consommation de produits frais de saison, soutien à l’économie et à l’emploi agricole… Une alimentation responsable que la Chambre d’agriculture et Agglopolys favorisent avec leur charte « en direct de nos fermes ». Deux nouveaux signataires ont rejoint en octobre ce dispositif pour consommer local en se rapprochant de la terre nourricière.
ARP


Salade, pommes de terre, pâtissons, concombres, oignons, courgettes, aubergines, choux raves, brocolis, aromates… Marianne Hémon cultive des fruits et légumes de saison bio à Loreux, village solognot situé dans l’aire urbaine de Romorantin. « L’installation à La Luguetterie est une idée de longue date qui a mûri et s’est concrétisée en 2016. C’est pour moi un projet de vie engagé, j’utilise la traction animale et je vise une ferme la plus autonome possible », explique la jeune agricultrice. « Et je vends sur place et localement, à Lamotte-Beuvron, l’association pour le maintien d’une agriculture paysanne Les Paniers du Beuvron et à Blois, au marché Louis XII (rue St-Lubin, en face du magasin La Suite) », poursuit-elle. Récemment signataire de la charte « en direct de nos fermes » Marianne s’est vu remettre la signalétique permettant de mieux être identifiée par les consommateurs samedi 6 octobre. À cette opération de promotion a participé également Sébastien Grand-Vitré. Il est arboriculteur et producteur de pommes et de poires et commercialise directement sur son exploitation à Landes-le-Gaulois et dans les marchés de la région.
« Nous sommes de plus en plus nombreux à manger des produits frais, de saison et d’origine locale. Cette prise de conscience, sorte de revendication d’un « bon goût chez soi », trouve parmi les habitants du territoire un écho important », commente Christophe Degruelle. Pour le président d’Agglopolys, « en créant la charte « en direct de nos fermes », la communauté d’agglomération et la Chambre d’agriculture accompagnent durablement les consommateurs à la recherche de plus de transparence et les producteurs fortement engagés dans une démarche locale. »

Les marchés, vitrine des producteurs locaux
Un dispositif d’identification des producteurs locaux sur les marchés du territoire a été lancé en 2013 sous forme de charte. Le nombre d’adhérents est aujourd’hui de vingt-sept repartis sur sept marchés (Cour-Cheverny, Herbault, Onzain, Blois-Vienne, Blois-Coty, Blois-République et Blois-Louis XII). « Chaque agriculteur partenaire s’engage à proposer à la vente, au moins soixante-dix pour cent de produits agricoles issus de son exploitation. Il doit être présent au minimum vingt-cinq fois par an sur au moins un marché de détail régulier sur l’une des quarante-trois communes d’Agglopolys et avoir leur siège d’exploitation en région Centre-Val de Loire », rappelle Philippe Noyau, président de la Chambre d’agriculture. « En contrepartie, ils reçoivent gratuitement une signalétique à apposer sur leur emplacement de vente et leur permettant d’être mieux identifiés. » Une charte qui vit tout au long de l’année lors des manifestations telles que Papilles en fête à Blois, la Fête des vendanges à Cheverny ou encore le marché fermier de Noël au Jeu de Paume. Des opérations ludiques sont parfois lancées auprès des consommateurs. Le parfait exemple en est le concours lancé en septembre et qui a permis, après tirage au sort, de récompenser cinq participants avec des paniers gourmands locaux et bio.