Graçay construit son avenir : Cap 2030 une démarche citoyenne

 

Fruit d’un grand projet territorial mis en œuvre début 1995 aujourd’hui arrivé à terme, le maire Jean-Pierre Charles et son équipe ont proposé aux Graçayais de bâtir pour la décennie qui vient, une nouvelle charte de territoire.

« Pour comprendre ce que nous proposons aujourd’hui à nos concitoyens comme nouvel engagement, il faut faire un peu l’historique de ce premier projet de territoire, expliquait Jean-Pierre Charles. Début 1995, nous avons lancé avec les élus de l’opposition d’alors et même ceux qui n’étaient pas candidats, une opération unique sur notre territoire qui était de mettre les gens « au boulot » sur ce qui était, non pas un programme mais bien un projet d’aménagement du territoire. Nous partions d’un constat : Graçay perdait 300 habitants environ à chaque recensement et il régnait dans ce village une sinistrose qui nous apparaissait terrible. Non pas que le village n’était pas dynamique mais il manquait un projet structurant pour enrayer tout ça. Nous nous sommes dit que le meilleur moyen était de mettre la population dans le coup. à l’époque, nous n’avions que de petits moyens, pas de salle pour se réunir. Nous avons lancé tout de même un questionnaire aux habitants et proposé des réunions thématiques dans deux bistrots du village. Deux cents personnes s’étaient déplacées à notre réunion publique ce qui était encourageant. Nous avons bâti ce projet et aujourd’hui, notre plus grande satisfaction est d’avoir réalisé tout ce que nous nous étions fixé avec l’assentiment des Graçayais. (gymnase, maison de retraite, centre de secours, musée de la photo, école de musique, rénovation des Grands Moulins, zone d’activité, accueil d’une entreprise de transport…). Il est temps aujourd’hui que de nouveau la population s’empare de cette démarche d’initiative citoyenne et bâtisse, avec ses élus, le Graçay de demain ; c’est tout le sens de cette concertation à venir pour mettre en œuvre Graçay Cap 2030. Il est du devoir de tout maire sortant de proposer un grand projet pour son village qui certes est devenu un territoire où il fait bon vivre mais les temps évoluent et il faut se pencher et agir sur de nouvelles orientations pour donner encore plus de valeur à notre cité. Des points noirs existent comme les immeubles insalubres, inondables, la revitalisation du centre bourg doit être aussi exploitée d’autant que des aides financières sont possibles. C’est un énorme défi mais avec la participation des Graçayais, nous devons le relever. En 25 ans, nous avons réussi à redonner un vrai cadre de vie ; maintenant,  à la population actuelle de renouveler l’expérience pour un avenir encore meilleur » Durant ces deux décennies  près de 25 millions d’euros ont été investis et ont permis de juguler l’hémorragie démographique et combattre la désertification. Pour mener à bien ce nouveau projet de territoire, la mairie s’est dotée d’un partenaire professionnel et efficace en la personne de l’agence Taïna gérée par Valérie et Anne deux femmes d’expérience qui ont choisi de s’installer à Graçay et qui piloteront cette concertation qui se fera en plusieurs phases pour aboutir fin novembre à une synthèse et proposition du conseil municipal.

Jacques Feuillet

Informations

Mairie : tel : 02 48 51 42 07

AgenceTaïna : Anne Bideau 06 22 44 30 29 ou Valérie Schetzel 06 84 02 62 32