Issoudun capitale de la guitare pour la 29e fois

Fred Chapellier, son américain et ses Gents seront vendredi soir à l’auditorium du Centre Culturel. (Photo sd Nicolas Chanoine)

Du haut de son nuage Marcel Dadi va encore avoir l’œil sur Issoudun. Du 2 au 4 novembre tout le petit monde de la « gratte » y a rendez-vous. Grosses pointures ou gratteurs débutants.
Chet Atkins, Popa Chuby, Paul Personne, Thomas Dutronc, la liste est longue, forcément, en vingt-huit ans. Marcel Dadi est mort, pas la faute d’un avion qui ne le méritait pas, mais s’il est un endroit où son souvenir est conservé pieusement, c’est à Issoudun. Gérard Sadois et son équipe continuent d’y entretenir et faire prospérer la création de maître Dadi. Pendant quatre jours, au centre des congrès Champs Elysées et au centre culturel Albert Camus, la fine fleur de la guitare va s’en donner à coeur joie. Master class, stages, salon de la lutherie, et concerts bien sûr, sans oublier les aft’heures dans les bars où pros et amateurs se retrouvent pour faire le boeuf, on va parler guitare, boire guitare et jouer jusqu’à s’en râper les doigts.
Fred Chapellier, Sylvain Luc et Marilyse Florid, Les 9 lunes de Philippe Berne sont cette année en haut de l’affiche. Fred c’est le blues incarné. Musicien de Dutronc, il était de la tournée des Vieilles Canailles et sa discographie est déjà conséquente, mais ce qu’il propose samedi 4 au centre culturel Albert Camus est un nouveau projet. Ca s’appelle Fred Chappelier and The Gents featuring Dale Blade». Pour réussir ce cocktail de blues il a réuni les meilleurs musiciens et fait appel à une voix, celle de Dale Blade. Dale et Fred ont travaillé ensemble autrefois et les retrouvailles entre le guitariste français et le chanteur de soul et blues américain étaient une évidence. Ils seront à Issoudun avant d’entamer une tournée dans toute l’Europe. C’est le concert événement du festival.
En première partie de ce concert c’est du jazz que proposent Marc Longchampt et ses complices Gilles Coquard, Jerry Leonid et Archibald Ligonnière. Le guitariste marseillais aux collaborations multiples vous invite cette fois un concert intitulé «Tribute to Pat Metheny» qui rassemble quelques standards du jazz et des compositions inédites.
Les 9 lunes, une création à Issoudun
Les 9 lunes ont été imaginées par le luthier Philippe Berne, «Dans le cahier où je griffonne tout ce qui me passe par la tête, écrit-il en présentation de ce spectacle, ont émergé de nouvelles formes, prélude à une histoire nouvelle. Après le dessin vint le temps de la réalisation, d’un, puis deux, puis trois nouveaux instruments». Au total neuf instruments aux formes nouvelles vont sortir des mains du luthier au bout de deux ans de travail. Neuf musiciens donneront vie à ces neuf lunes pour interpréter une composition d‘Alexandre Michel sur laquelle le chorégraphe Charles Ngombengombe a imaginé des figures. Les organisateurs du festival ont décidé de mettre en avant cette création.
Sylvain Luc et Marilyse Florid seront l’autre facette de cette soirée de rencontre. Sylvain est un grand guitariste de jazz, Marylise une merveilleuse guitariste classique. Elle a joué en compagnie de Marcel Dadi et cette rencontre lui a donné l’envie de s’ouvrir à d’autres styles tout en poursuivant sa carrière de concertiste classique.
Guitariste, violoniste et violoncelliste, Sylvain Luc compositeurs, arrangeur a croisé la routes des artistes de variétés; Catherine Lara, Michel Josnaz et de Jazz; Michel Portal, Didier Lockwood ou André Ceccarelli. A travers le répertoire de Barrios-Mangoré mais aussi par leurs compositions et improvisations, ces deux musiciens atypiques vous invitent à partager leur complicité entre sensibilité et malice.
Deux soirées exceptionnelles donc, mais aussi mille autres découvertes à faire au cours de ce 29e festival.

P.B.


Le programme des concerts :

• Jeudi 2 novembre : Dadgad café centre des congrès
– 16h/17h : Concert «comme à la maison»
Eric Gombart et Nicolas Blampain
– 18h/19h : Calhoun and Friends
Auditorium : 20h30 :
Nek Bros, Jacques Trotzem

• Vendredi 3 novembre : Dadgad café centre des congrès
– 14h30/16h : «Sauve qui peut soldat courageux» Douddou Swing
– 18h/19h : Electric Duet
Centre culturel Albert Camus
20h30 : Les 9 lunes de Philippe Berne, Sylvain Luc et Marilyse Florid

• Samedi 4 novembre : Dadgad café centre des congrès
– 18h/19h : Jimi Drouillard Quartet
Centre culturel Albert Camus
20h30 : Marc Lonchampt Quartet, Fred Chapellier and The Gents