La Ferté-Saint-Aubin – Un centenaire en musique !

Le 11 novembre, jour du centenaire de la victoire des Alliés mettant un terme à la première guerre mondiale, l’association des Quatre Ferté de Sologne (Saint-Aubin, Saint Cyr, Imbault et Beauharnais) a organisé un concert du centenaire.

Des musiciens de l’Octuor de France ont interprété des œuvres de Scott Joplin, Claude Debussy, Darius Milhaud, Mozart et Stravinsky, tandis que l’historien Edmond Lemaître, un des spécialistes mondiaux de Claude Debussy dont la mort eut lieu aussi en 2018, commentait des images d’archives de l’armée américaine avec un focus particulier sur le 369e régiment d’infanterie, les « Harlem Hellfighter », comprenant des musiciens dont le lieutenant James Reese Europe qui ont fait connaître le jazz aux Français. « Je suis très heureux que l’association des Quatre Fertés dont la présidente soutient l’Octuor de France depuis plus de trente ans présente ce spectacle le jour anniversaire de la victoire de 1918 dont le programme très original est lié à l’histoire de cette époque, se réjouit Jean-Louis Sajot, clarinettiste et directeur artistique de l’Octuor de France, ensemble musical fondé en 1979 et spécialiste de l’interprétation d’œuvres classiques du XVIIIe siècle à nos jours, avant de revenir sur le programme du concert du centenaire. Le célébrissime Entertainer représente un courant musical, le ragtime, que les soldats américains ont fait connaître en France. Nous avons choisi un extrait du quintette pour clarinette de Mozart car cette œuvre crée une atmosphère propice au recueillement pendant la projection d’images de guerre. Claude Debussy qui est mort en 1918 qui, bien que grand admirateur de Wagner pendant la guerre signait ses partitions « Claude Debussy, musicien français » a toute sa place dans ce concert du centenaire. La suite de Darius Milhaud, le voyageur sans bagage liée à la pièce de Jean Anouilh du même nom, inspirée par le fait divers de l’amnésique de Rodez, fait référence aux soldats qui ont perdu la mémoire suite à des blessures de guerre. Enfin, l’Histoire du Soldat, écrite par Ramuz et mise en musique par Stravinsky a été créée en 1918. »

« Le concert du centenaire clôt en beauté notre saison 2018 qui s’est très bien passé à l’exception du trail des 4 Fertés que nous avons dû annuler le 23 septembre pour des raisons de sécurité, reconnaît Annick François- Courtat, présidente de l’association. En effet, nous ne souhaitions pas que des coureurs soient dans les bois alors que la saison de chasse commençait. L’an prochain, nous nous inscrirons dans le circuit du cinq centième anniversaire de la mort de Léonard de Vinci car les quatre Fertés de Sologne sont des communes proches de Chambord et dont l’histoire s’est mêlée à celle de ce site prestigieux. »

F.M.