Lamotte-Beuvron : Le GRAHS fête son quarantième anniversaire

Le 16 février s’est tenue l’assemblée générale du Groupement Archéologique et Historique de Sologne pour qui 2019 sera une année importante.

Fondé en 1979 notamment par Henri Deletang, Jacques Laure, Christian Poitou et Bernard Heude, dont certains sont encore membres de cette association qui a pour objet de partager l’histoire de la Sologne et de la faire connaître, le GRAHS, devenu une référence en matière de recherches historiques sur la Sologne, fête en effet cette année ses quarante ans. Le président, Bernard Heude a présenté les rapports moraux et d’activité. Le nombre d’adhérents est passé en 2018 de trois cent cinquante cinq à trois cent quatre vingt dix neuf, « ce qui est bien pour ce type d’associations car la moyenne du nombre de membres pour les sociétés savantes est d’environ deux cent, même dans les grandes villes, se réjouit Bernard Heude. Nous avons au sein du GRAHS une bonne ambiance, partageant la même passion pour l’histoire de notre région. » Trois cent trente personnes se sont abonnées au Bulletin et le but fixé pour 2019 est d’en avoir quatre cent.
Les expositions « Se soigner autrefois en Sologne » et « Les tuileries briqueteries de Sologne » ont été présentées l’an passé dans divers lieux. Le Printemps du Livre 2018 a accueilli quatre vingt exposants et plusieurs centaines de visiteurs. Des conférences se sont tenues à Lamotte-Beuvron, Romorantin, La Ferté-Imbault, Isdes, Neuvy-sur-Barangeon, Chaon, Chaumont-sur Tharonne… « Les conférences sont à promouvoir et à développer, indique le président du GRAHS, car c’est un bon moyen de faire connaître l’histoire de notre territoire. » L’association a organisé en 2018 deux visites guidées pour ses membres : l’une sur le thème de l’architecture à Orléans et l’autre à l’exposition Cérabrique du musée de Romorantin. Enfin, le site internet du GRAHS a été refait, étant désormais consultable sur smartphone.

Un circuit Renaissance en prévision

Ensuite la trésorière, Marie-Claude Bluteau a présenté le compte de résultat qui présente un déficit de 6 853, 49 euros malgré une augmentation de 20 % des abonnements et des cotisations et de 37 % des subventions ainsi que le budget prévisionnel pour 2019 s’élevant à 118 213 euros. Frédéric Auger, directeur coordinateur du GRAHS a présenté les projets pour 2019, année du quarantième anniversaire de l’association, dont les travaux réalisés lors de ces quatre décennies seront évoqués lors de conférences pendant la semaine « En attendant le Printemps » et en fin d’année lors du cycle de conférences au cinéma le Méliès. Sortiront pour le Printemps des livres des tables décennales qui répertorient les articles réalisés par le GRAHS depuis dix ans, qui seront ensuite complétées par la base informatique ZOTERO qui listera tous les écrits du GRAHS depuis sa création, ce qui permettra aux étudiants et aux chercheurs d’utiliser et de citer davantage les travaux de l’association historique solognote. Paraîtra aussi cette année un livre et une exposition sur la brique en Sologne. Le GRAHS organisera en collaboration avec l’office de tourisme de Sologne un circuit Renaissance, et avec la Maison des Animations, une chasse aux trésors le 22 juillet, La Mothe aux Trésors. Il organisera aussi une exposition lors de Berdigne-Berdogne à Courmémin le 8 septembre prochain. Le président a tenu à remercier les bénévoles du GRAHS dont les heures correspondent à 2,49 d’équivalent temps plein. À noter que le GRAHS recherche des contributeurs pour son bulletin ainsi que des bénévoles pour diverses tâches comme aider à l’organisation de manifestations ou gérer sa bibliothèque et tenir sa page Facebook. Sa permanence du lundi après-midi est aussi ouverte à tous ceux qui souhaitent être guidés pour des recherches historiques.
F.M.