Lamotte-Beuvron – Quinze bougies pour Nature et Emotions

Ouverte en octobre 2003, l’armurerie Nature et Emotions fête son quinzième anniversaire cet automne.

«Commerciale d’accessoires techniques pour la chasse, j’ai appris que ce fonds de commerce d’armurerie depuis trois générations qui appartenait à l’un de mes clients était à vendre, se souvient Catherine Maillot, gérante de Nature et Emotions. Je me suis dit que c’était une opportunité de reprendre cette armurerie à Lamotte-Beuvron, commune bien située géographiquement et que j’affectionne particulièrement. » Catherine fait rapidement de ce commerce d’armurerie  traditionnelle un espace autour de la chasse dédié aux chasseurs comme aux non chasseurs, proposant la vente et la réparation d’armes, des produits techniques mais aussi des vêtements et des objets de décoration, avec plusieurs rayons comme cela se fait aux Etats-Unis.  « A l’époque, c’était un concept totalement innovant. J’ai aussi soigné la décoration, dans un esprit vintage, pour que l’ambiance soit aussi agréable pour les clients que pour ceux qui y travaillent », évoque-t-elle.

En 2009, Nature et Emotions quitte les locaux du 36 avenue de l’Hôtel de Ville pour s’installer dans des locaux plus vastes, au
50 de la même avenue, toujours dans le même esprit : un espace autour de la chasse pour tous publics avec une décoration originale dans une ambiance très film d’aventures. « Le prêt-à-porter est ce qui marche le plus, ce qui permet d’avoir une activité en dehors de la saison de chasse qui est en fait assez courte, et de s’adresser à la fois aux chasseurs et à ceux qui veulent s’habiller dans un style sportwear chic reconnaît Catherine Maillot qui n’hésite pas à parcourir les différents salons pour trouver des marques qui sortent de l’ordinaire et qui ne sont pas proposées ailleurs. La gérante se fixe d’ailleurs comme objectif  « de ne pas rester sur ses acquis et sans cesse de trouver des produits originaux. »

En quinze ans, la clientèle de Nature et Emotions a changé : « Quand j’ai repris le magasin, aucune femme n’y rentrait. J’ai donc fait en sorte que cela change, car on sait bien que ce sont les femmes qui achètent pour tout le monde, reconnaît Catherine. Ma plus grande force est aussi de faire venir des gens qui ne chassent pas. Il y a même des gens qui sont contre la chasse qui sont rentrés, attirés par le style de la décoration et qui sont repartis après avoir acheté quelque chose. Comme il s’agit avant tout d’un espace dédié à la nature, j’ai fait le choix délibéré de ne pas faire figurer les mots « chasse » ou « chasseur » dans le nom de mon magasin. Nature et émotions fait référence à un safari que j’ai fait en Afrique du Sud où j’ai ressenti des émotions extraordinaires et où je me suis mise à chasser au lieu de simplement accompagner. »

Nature et Emotions a aussi un site internet où l’on peut commander des accessoires techniques de chasse :

www.nature-emotions.com

F.M.