Le cœur de la MJC bat en retraite

Martine Guellier, directrice de la MJC de 1986 à décembre 2018.

 

Martine Guellier, directrice de la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC) depuis 1986, est partie à la retraite le 31 décembre 2018.

Étudiante, Martine Guellier, avait le rêve de travailler dans une ferme, son père étant d’origine paysanne. C’est durant un stage dans le cadre de ses études en agriculture que le social l’a fait bifurquer de sa voie. « J’avais écrit dans mon rapport que la famille d’agriculteurs que j’avais suivie n’était pas spécialement aidée par les conseillers agricoles. Ces derniers, appartenant à mon jury d’examen, m’avaient particulièrement mal notée et obligée à changer d’orientation. Un peu plus tard, une amie m’a proposée de la remplacer au sein d’une structure sociale pour jeunes. J’ai accepté et depuis je ne suis jamais sortie de ce milieu. Je suis arrivée à la MJC de Romorantin en tant qu’adjointe en 1985 par le recrutement de Michel Guimonet, alors président. »

De l’agriculture à la culture…

Après 33 ans à la MJC, Martine Guellier va continuer ses fonctions d’administratrice bénévole au sein de la Caisse Locale du Crédit Agricole (CA). Elle les exerce depuis février 2010. « La vie serait-elle un continuel recommencement ? Mon souci du soutien aux agriculteurs est revenu en 2010 au travers des actions de la Caisse locale du CA. J’avais aussi animé en 1981 les ondes de Radio Blois avec une émission sur le cinéma et je me retrouve, depuis 3 ans, oratrice des assemblées générales du CA à la Pyramide. » Martine Guellier souhaite une belle et longue carrière à la directrice qui va lui succéder, Céline Da Silva, précédemment en poste au service jeunesse de la ville. « Céline va bénéficier de l’une des meilleures équipes de bénévoles et de salariés de ma carrière. Les locaux actuels situés au 4 rue Wilson, mis à disposition par la ville suite aux inondations, seront conservés après restauration du Moulin des garçonnets en 2020. Céline va profiter de deux belles structures qui lui permettront d’amplifier l’action sociale à destination de la jeunesse et du tout public. »

F.T.