Lecture musicale théâtralisée : Voyage où naquit le blues


Double Cœur, l’association culturelle du président François Carré présentait en cette veille de 11 novembre, une magnifique lecture musicale théâtralisée tirée de l’odyssée d’Alan Lomax* .
Traduit en français de manière extrêmement fidèle par Jacques Vassal ; journaliste spécialiste de la chanson qui a écrit les biographies de Georges Brassens, Jacques Brel, Léo Ferré mais aussi de chanteurs américains qu’il a également traduits en français. L’amphithéâtre de l’Ecole Nationale Supérieures des Arts de Bourges (ENSA) affichait complet et le public séduit, à vécu un excellent et douillet moment de blues conté par deux comédiens natures et convaincants (Jean Paul Hemmer et Alain Pennetier), deux retraités de l’Education Nationale, passionnés de musique et de théâtre qui ont participé à deux réalisations d’Alain Meillant* : La complainte des enfermés et une lecture de textes de Jean Zay. La découverte du livre d’Alan Lomax leur a donné l’idée de cette lecture, en collaboration avec Philippe Kerouault pour la Musique. Entre ces témoignages, place était régulièrement cédée à Philippe Kerouault bluesman, très inspiré des mélodies de ces fameux pionniers du Delta. Voie à l’américaine, guitare qui grince et supplie comme au bon vieux temps du blues des Robert Johnson qui, selon la légende aurait vendu son âme au diable contre sa virtuosité de guitariste. Leadbelly qui, très influencé par le folk et la country, mixait ses musiques avec le blues. Muddy Waters, qui apprend beaucoup de Son House et devient dans les années cinquante, la figure la plus connue du blues de Chicago quand les guitares sont électrifiées. Evidemment, Son House, un des premiers bluesman du Delta ayant enregistré dans les années 20-30. Il reste la mémoire de cette époque et fut une source primordiale d’information pour Alan Lomax. Soirée réussie et agréable qui pouvait rendre le président François Carré heureux ; d’autant qu’il venait d’apprendre, en direct de la voix du directeur de l’ENSA que cet amphithéâtre, porterait désormais le nom d’Alain Meillant. Rien ne pouvait faire plus plaisir à ce passionné de culture et notamment celle de Bourges.

* Alan Lomax : Ethnomusicologue folkloriste, collecteur de musique américaine.
* Alain Meillant : comédien, metteur en scène, chanteur, cofondateur du Printemps de Bourges et ancien directeur du Centre Régional de la Chanson de Bourges

Jacques Feuillet