Massay – La municipalité claque la porte de Cœur de Berry

La municipalité de Massay avait voté à l’unanimité le départ de la commune de la communauté de communes Cœur de Berry pour rejoindre celle de Vierzon-Sologne-Berry. Si l’aire vierzonnaise est d’ores et déjà prête pour recevoir une nouvelle commune, pour entériner le projet, il faut un vote favorable des conseillers de Cœur de Berry. Las, la présidente de la communauté de communes, Sophie Bertrand, s’est appuyée sur un texte réglementaire pour ne pas mettre ce vote à l’ordre du jour du dernier conseil communautaire. De quoi vivement agacer Dominique Lévêque, le maire de Massay, et ses conseillers qui ont quitté la réunion après que la présidente ait, sur place, refusé un vote à main levée pour l’ajout de ce point aux débats. « C’est une définition de la démocratie qui est assez particulière et qui n’est pas la mienne … » explique le premier magistrat massayais qui n’hésite pas à ajouter que c’est, selon lui « une opération de retardement où tout le monde va perdre un an… Nous allons demander une réunion extraordinaire pour ce seul sujet avec l’appui des 15 élus nécessaires selon le règlement intérieur, sur 41, pour l’obtenir – en fait, ils sont plus nombreux que cela à avoir fait part de leur soutien. De cette manière nous devrions avoir, au plus tard, une réunion avant le 2 novembre. Par contre, nous ne pourrons pas partir pour le 1er janvier 2019 comme nous le souhaitions. »
Il faut rappeler que, pour des raisons diverses, la communauté de communes Cœur de Berry devrait perdre Allouis, qui rejoindrait Terres du Haut Berry, Foëcy, qui se rallierait à Vierzon-Sologne-Berry et Mehun-sur-Yèvre qui se tournerait vers la communauté d’agglomération de Bourges. Dès 2019, le champ d’action de Cœur de Berry, fusion de terres d’Yèvre et Vals du Cher et d’Arnon devrait être assez proche du périmètre initial de cette dernière…
F.S.