Rapprocher le bailleur social des locataires

 

Le 21 décembre a eu lieu l’inauguration du premier espace de proximité mis en place par le bailleur social Loir-et-Cher-Logement.

Dans cet espace situé 12 rue des Charmes, au cœur du quartier de la Chesnaie, Loir-et-Cher Logement, afin de se rapprocher de ses locataires et de leur éviter des déplacements au siège à Blois, prévoit la présence d’un responsable de secteur ou de site pour tout signalement technique et plus généralement tout problème lié à l’occupation du logement, ainsi que d’un chargé de clientèle pour accompagner les locataires ou les candidats à un logement social, en particulier dans les démarches administratives, d’une conseillère sociale pour épauler les personnes les plus fragiles, d’une médiatrice pour préserver la qualité du cadre de vie et résoudre les différends de voisinage. Les associations de locataires pourront aussi y tenir leurs permanences. Une terrasse avec mobilier de jardin sera prévue aux beaux jours afin de renforcer la convivialité avec projet de réaliser avec les locataires un jardin partagé où ils pourront cultiver des herbes aromatiques.

«  A l’ère de la numérisation, il nous a paru impératif de maintenir le lien direct avec nos locataires afin que chacun rencontre un interlocuteur qui soit en mesure de répondre à ses attentes », reconnaît Maryse Gharbi, présidente de Loir et Cher Logement. Pour Eric Nadot, directeur général de Loir et Cher Logement, «  le nom d’espace de proximité n’est pas anodin. Nous n’avons pas souhaité créer une simple permanence mais un véritable lieu de vie dans l’objectif d’aller au devant de nos locataires et pourquoi pas convier des associations locales car il s’agit avant tout d’un lieu d’échanges. Pour Loir et Cher Logement, Salbris est un partenaire historique dont il faudra repenser le parc immobilier dès 2019. »

« Je remercie Loir-et-Cher Logement d’avoir choisi Salbris pour inaugurer son premier espace de proximité, se réjouit Olivier Pavy, maire de Salbris. Loir-et-Cher Logement a contribué à satisfaire à la demande de logements modernes après la seconde guerre mondiale, époque où Salbris a multiplié sa population par deux. Comme aujourd’hui ces logements ne sont plus aux normes, la législation ayant évolué depuis leur construction et qu’un certain nombre d’entre eux sont vacants, ce qui entraîne une baisse de recette pour le bailleur, il nous faut redynamiser ce parc car le logement fait partie de l’attractivité d’un territoire. L’implantation de cet espace de proximité s’inscrit dans cette politique de rénovation. »

Deux autres espaces de proximité sont inaugurés début 2019, l’un dans le quartier des Rottes à Vendôme et l’autre rue Jean Bart à Blois.

F.M.