Un bâtiment « nouvelle génération » pour l’Epi Vert

INNOVATION Le magasin Biocoop l’Epi Vert, situé rue de Flandres, à Blois, déménagera au printemps 2019, face au Jeu de Paume, au cœur de l’éco-quartier Laplace.

Chloé Cartier-Santino

Claude Gruffat, président de Biocoop, est venu poser la première pierre du futur magasin l’Epi Vert dans le quartier éco-exemplaire Laplace.

L’enseigne coopérative nationale Biocoop dispose actuellement de 560 magasins en France. L’Epi Vert, situé rue de Flandres, à Blois, est le premier à avoir été créé en 1993 par le Groupement de consommateurs Bio du Blaisois. Claude Gruffat, président de Biocoop, était présent le 29 juin 2018 pour la pose de la première pierre du futur bâtiment « nouvelle génération » de 1 100 m² du magasin qui déménagera dans le quartier éco-exemplaire Laplace au printemps 2019. « Les choix des matériaux et du matériel concourent à en faire un bâtiment à énergie positive dont une partie sera réintégrée dans le réseau », a-t-il expliqué. Charpente bois, isolation par des caissons bois et paille ainsi qu’une couverture en bois permettront au bâtiment d’obtenir une très bonne isolation. En effet, cette architecture bioclimatique limitera les pertes énergétiques et les besoins en chauffage. Par ailleurs, la majorité des entreprises qui vont contribuer à la réalisation du projet sont locales, établies dans un rayon de 50 km. « Une part de l’eau de pluies sera aussi récupérée pour arroser les espaces verts ainsi qu’un potager pédagogique qui se situera à côté du magasin », a indiqué Claude Gruffat. L’aménagement intérieur veillera aussi à limiter les pollutions et à favoriser le bien être des salariés et des clients. Ce projet est soutenu par l’Agence de développement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) qui teste ces nouvelles normes avec 130 constructions au niveau national. Cela participera à définir la future législation. L’Epi Vert est le seul bâtiment commercial en France qui participe à ces expérimentations.