Une centrale solaire sur la commune ?

 

Kronos Solar Projects, développeur et exploitant de centrales solaires photovoltaïques au sol, a présenté en décembre à la mairie de Billy un projet de centrale solaire qui serait située sur une ancienne carrière.

Selon Nicolas Garnier, maire de Billy, «la municipalité envisage en effet l’installation d’une centrale photovoltaïque sur la commune dont la production dépasse la consommation globale de l’ensemble des habitants. La commune deviendrait ainsi un territoire à énergie positive pour la croissance verte. Les retombées économiques ne seront pas directes, néanmoins elles faciliteront les éventuelles demandes de subvention pour le financement des projets communaux. Elles représenteront des sommes non négligeables pour le territoire, tant pour la Communauté de Communes du Romorantinais et du Monestois que pour la Région Centre-Val de Loire.»

Kronos Solar Projects est spécialisée dans les installations de grande échelle (plusieurs hectares). Société Européenne, sa présence est internationale depuis 2009. Ses principaux marchés sont en France, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en Allemagne. Ses Agences françaises sont situées à Bordeaux et à Paris. Kronos Solar Projects détient une enveloppe de 830 millions d’euros de volume d’investissement pour 610 millions de Watts développés dans 9 pays sur 60 projets.

Le projet d’une centrale solaire sur le territoire de la commune de Billy souhaite répondre aux ambitions françaises concernant le développement des énergies renouvelables. La loi sur la transition énergétique a déclenché le lancement d‘appels d‘offres pour les énergies renouvelables, publiés par la Commission de régulation de l’énergie (CRE). L’objectif photovoltaïque revient à l’installation de 3 gigawatts (GW) de centrales au sol (au rythme d’1GW par an). La production d’énergies renouvelables était de 17.4% en 2015, de 19.10% en 2016 pour un objectif de 40% en 2030. Le restant étant de l’énergie nucléaire et thermique.

Les avantages de la centrale solaire pour la commune de Billy seraient les suivants : retombées fiscales pour la collectivité ; consommation par la population d’énergie verte et renouvelable ; obtention du label « territoires à énergie positive « ; cohérence avec le Plan Climat-Air-Énergie de la Communauté de Communes du Romorantinais et du Monestois.

La centrale serait étendue sur 6 hectares environ pour une capacité de 6.34 mégawatts en puissance crête (MWc) qui serait apportée par 17 136 panneaux solaires. La production annuelle s’élèverait à 7 417 800 kilowatts heure (kWh) pour un équivalent de consommation estimé à 1587 ménages. L’économie en CO2 s’élèverait à 668 tonnes par an.

Les étapes du projet s’enchaîneraient ainsi : études d’impact et préparation demande Permis de Construire (inventaires faune/flore réalisés (SCE), étude paysagère concernant la mise en place d’une haie paysagère, évaluation des risques et définition des mesures nécessaires ; dépôt et instruction du Permis de Construire ; instruction par les services de l’État (environ 7 mois) ; raccordement au réseau ; demande officielle auprès d‘Enedis (environ 4 mois) ; appel d‘Offre ; réponse à l‘appel d’offre et de la CRE (environ 2-3 mois).

La construction, qui verrait le jour sur site clôturé et sécurisé en permanence, serait raccordée et mise en service en 5 mois. L’exploitation et la maintenance de la centrale solaire photovoltaïque aurait une durée minimale de 20 ans. Le démantèlement et la remise en état du site prendrait 4 à 6 mois.

F.T.