Une épicerie associative en projet

 

Après plusieurs échecs des précédents gérants, l’épicerie de Candé-sur-Beuvron va se transformer en épicerie associative et proposera un maximum de produits locaux aux habitants.

Depuis mai 2017, l’épicerie de Candé-sur-Beuvron est fermée. En dix ans, quatre gérants ont mis la clé sous la porte. A partir de ce constat, le maire de la commune, Stéphane Ledoux, a décidé de prendre les choses en main. « J’ai fait des recherches sur Internet et j’ai vu le principe de l’épicerie associative, dont une qui a ouvert récemment à Thoré-la-Rochette et qui réalise un bon chiffre d’affaires », raconte-t-il. Conforté dans cette idée, le maire a donc lancé l’idée de créer une épicerie associative et les habitants ont tout de suite adhéré au projet. Une centaine de personnes était d’ailleurs présente lors d’une réunion publique de présentation du principe de ce type de commerce avec des membres des épiceries associatives de Thoré-la-Rochette et de Rablay-sur-Layon (Maine-et-Loire). Prochaine étape : la création d’une association afin de travailler plus en détails sur l’épicerie et choisir les produits qui y seront proposés. « Il y aura un maximum de produits locaux », indique le maire. En effet, l’association s’occupera du fonctionnement et de la gestion globale du commerce, et de trouver les fournisseurs. « L’objectif est de viser un chiffre d’affaires minimum pour pouvoir embaucher une personne ou deux pour avoir une grande amplitude d’ouverture », ajoute Stéphane Ledoux. L’épicerie associative, d’environ 130 m² devrait donc voir le jour début mai.

C.C-S.

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email