Culture – La nouvelle grille de BIP TV a l’accent portugais

Installé dans le fauteuil du présentateur, André Laignel a détaillé la nouvelle grille de Bip TV.

La chaine locale de service public diffusée sur la TNT boucle sa dixième année d’existence. André Laignel, son fondateur, a joué au présentateur de sa nouvelle grille. 

Annoncer que Bip TV n’a pas de problèmes financiers, c’est une information. En dix ans la chaine locale installée à Issoudun a connu suffisamment d’incertitudes dans ce domaine pour qu’André Laignel, maire d’Issoudun, qui a créé et porté à bout de bras sa chaine de télé puisse l’annoncer avec un grand sourire, installé au poste de présentateur, dans le studio du journal télévisé. « La situation est stabilisée grâce aux conventions passées avec le département et la région Centre-Val de Loire dont Bip TV est une des deux stations locales.

Le maire d’Issoudun parle de stabilisation, mais garde le contact avec le conseil départemental du Cher puisque son objectif est d’émettre dans les deux départements.

Ce qui nécessite des investissements supplémentaires en personnel et en antennes relais.

La nouveauté de cette rentrée intéresse autant l’Indre que le Cher. Il s’agit d’une émission mensuelle consacrée à la population lusitanienne. Les Portugais et leurs descendants constituent une communauté particulièrement importante autour d’Issoudun mais aussi à Vierzon, Mehun et Bourges. Une communauté parfaitement intégrée, mais qui a réussi à maintenir ses traditions et sa langue. Le dimanche, à 18 h une émission de trente minutes lui sera consacrée: reportages auprès des associations, informations sur des manifestations à venir, témoignages, reportages sur le Portugal. Ce sera l’espace lusitanien, réalisé en collaboration avec les associations folkloriques de la grande région. Une émission qui pourra aussi intéresser ceux qui ont envie d’aller faire un tour au Portugal.

Cette émission sera programmée en alternance avec « Voyages Ethiques».

L’actu et le sport : les fers de lance

L’actualité locale et le sport sont les raisons d’être de la station, avec un journal qui passe en boucle à six reprises après sa première diffusion à 18h30.

La chaine renforce sa programmation sportive avec «Complètement foot». Une émission programmée le lundi à 20h50 en plus du «Mag des sports» de 18h55. « On n’y parlera pas seulement de foot spectacle, précise André Laignel, mais du foot sous tous ses aspects auprès des petits clubs du département, en référence bien entendu avec les compétitions du week-end». On retrouvera les autres magazines sportifs Top Chrono le jeudi à 18h50 suivi de  Berry match.

La soirée du mercredi sera consacrée à la culture avec un documentaire par mois, en alternance avec une émission littéraire et bibliothèque Médicis, produite par Public Sénat.

Les classiques de la chaine sont toujours en place avec Clap de Bip consacrée aux sorties cinématographiques, en collaboration avec Johan Demoustier (première diffusion le mardi à 18h50) et le grand film de Ciné Club à 20h50 le mardi également.

Nipponbunka, l’émission consa-crée à la culture Manga est programmée le mercredi à 19h05 avec des rediffusions tout au long de la semaine puisque le principe de Bip TV repose sur une programmation en boucle.

PB