Événement anniversaire : Le 60e Tour du Loir-et-Cher va rayonner dans le monde entier

Du 17 au 21 avril 2019, la 60e édition du Tour du Loir-et-Cher Edmond Provost s’élancera de Blois. Pendant cinq jours, des coureurs venus du monde entier sillonneront les routes du Loir-et-Cher.

La 60e édition du Tour du Loir-et-Cher Edmond Provost (TLC) se déroulera du 17 au 21 avril 2019. « Au début du TLC, il y avait 15 équipes de coureurs mais depuis une dizaine d’années, il y en a entre 25 et 30 », raconte Alain Carré, président de l’association « Tour du Loir-et-Cher sport organisation » depuis 14 ans. Il organise l’évènement avec Alain Perdoux, vice-président et Didier Prévost, vice-président technique. Et pendant la course, ils sont soutenus par 140 bénévoles. Au fil du temps, le TLC est devenu de plus en plus prisé par les coureurs étrangers. « Ils disent « On va faire le Loir-et-Cher » », sourit Alain Carré. Le nombre d’équipes candidates augmente et certaines ont à peine terminé qu’elles demandent déjà à revenir. Mais ce sont 176 coureurs maximum qui peuvent participer au TLC pour des questions de sécurité. De ce côté-là, en plus de la gendarmerie, ce sont une trentaine de motos qui suivent le tour pour son bon déroulement. « Durant le TLC, la base de vie se trouve à Blois et ce sont 72 agences de presse qui relaient le signal partout dans le monde et sur les réseaux sociaux », souligne Didier Prévost. Et les 35 nations candidates avec des coureurs des 5 continents communiquent aussi des informations et des photos du département. « Cela met en avant le Loir-et-Cher et lui donne une belle visibilité dans le monde entier », souligne Alain Perdoux. Nouveauté pour cette 60e édition : à chaque fin d’étape, des écrans géants seront installés et retransmettront en direct les 30 derniers kilomètres de l’épreuve, avant d’accueillir l’arrivée des cyclistes. Le tout en musique, avec la Banda Jean de Thoré-la-Rochette. Par ailleurs, l’association des commerçants « Les Vitrines de Blois » participera à véhiculer l’ambiance du TLC dans la ville avec diverses animations et à Vendôme aussi, les commerçants seront impliqués dans l’événement.


À SAVOIR ▶ « Le Loir-et-Cher n’est pas tout plat »
« Le parcours est accessible à un coureur complet car le Loir-et-Cher n’est pas tout plat, il y a des pentes de 20 % sur 600 ou 700 mètres et c’est une course ventée », souligne Didier Prévost. En effet, les différentes étapes comportent de nombreuses plaines, mais aussi des montées, notamment en vallée du Loir, de la Cisse et du Cher. « Le tour est construit avec une chronologie sur les étapes ce qui permet d’avoir une montée progressive dans les épreuves avec du suspens les derniers jours », précise le vice-président technique. Dans le détail, le TLC s’élancera de Blois le mercredi 17 avril avec une arrivée à Vineuil. Le 18 avril, les coureurs partiront des Montils et feront une boucle pour arriver à Chailles. La troisième étape sera Mer-Vendôme, puis le 4e jour une boucle Angé-Angé est prévue. Enfin, les participants reviendront pour la dernière étape, le dimanche 21 avril, à Blois. Ils sillonneront les rues de la ville en réalisant 13 tours de circuit, depuis la Halle aux Grains, en traversant la Loire, pour revenir avenue Maunoury où sera jugée l’arrivée finale. Le vainqueur sera donc consacré à Blois. Un maillot spécial « 60e édition » sera remis.

C.C.-S.
Tous les détails du TLC sur : www.tourduloiretcher.fr et la page Facebook : Tour du Loir et Cher sport organisation.