Blois : Flan et croissant affichent leurs champions

On connaissait déjà en Loir-et-Cher les concours de la meilleure baguette et de la meilleure galette des rois. Il faut y ajouter, depuis peu, sur l’initiative de Pierre Bouffart, vice-président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Loir-et-Cher (CMA41), les concours des meilleurs flan et croissant au beurre.
Pour les croissants, seuls les boulangers-pâtissiers avaient la possibilité de concourir et dix-neuf professionnels ont relevé le défi basé sur le critère principal du 100% fait Maison, avec des produits frais, un certain savoir-faire et le respect de la recette initiale. Le flan pouvait être confectionné par la même catégorie professionnelle précitée à laquelle s’ajoutaient les traiteurs, et vingt-trois candidat(e)s ont retroussé leurs manches pour cette épreuve. Chaque croissant ne devait pas excéder 60 g et être courbé. Aucun flan ne devait dépasser les 22 cm de diamètre. Libertés étaient ensuite laissées aux «manipulateurs» des recettes pour donner le meilleur d’eux-mêmes, avec, si possible, une touche personnelle valorisant un plus pour séduire le jury qui eut fort à faire pour départager les concurrent(es)s, vu les critères visibles et la présentation générale.

Rendez-vous l’année prochaine
Ont participé, par ailleurs à la dégustation, autre étape après le visuel et le respect des normes, Pierre Bouffart qui avait accueilli, au sein du jury, Aline Mériau, présidente régionale des Chambres de Métiers et d’Artisanat de la région Centre-Val de Loire ; Serge Granger, MOF en pâtisserie ; Régis Villoteau, compagnon du devoir (ER) ; Loïc Marchal de la MAPA ; Joël Patin, adjoint aux sports et aux loisirs, au sein de la municipalité blésoise ; et en invités Franck Chabault, directeur du CFA interprofessionnel de Loir-et-Cher, ainsi que Jérôme Kohn, directeur territorial des CMA du Loiret et directeur du CFA du Loiret. La proclamation des résultats et la remise des prix ont été assez exceptionnelles car deux professionnels ont raflé des prix en catégories croissant et flan, ce qui est assez rare pour être souligné. Les vitrines de leurs fonds de commerce s’ornent donc depuis ces concours des vitrophanies annonçant leurs places respectives, soit les affaires de Faverolles-sur-Cher et Tour-en-Sologne! Bravo… Les trois lauréats finalistes (Cf. encadré, ndrl) ont été félicités et congratulés en présence de Stéphane Buret président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Loir-et-Cher. Rendez-vous a déjà été fixé à l’année prochaine pour les quatre concours dorénavant en lice, en attendant, (pourquoi pas, Pierre Bouffart?), ceux de la meilleure chouquette, gaufre, bugne… ou du meilleur rondiau.
Jules Zérizer

 

**************

Les lauréat(e)s…
Flan : Julie Bouveau-Châtelin de Tour-en-Sologne devance Stéphane Mercier de Faverolles-sur-Cher et Bruneau Gaveau de Saint-Lubin-en-Vergonnois. Croissant : Stéphane Mercier de Faverollles-sur-Cher l’emporte devant la maison Boulay-Parisse de Candé-sur-Beuvron et Dylan Châtelin de Tour-en-Sologne.
Notons que les époux Châtelin possèdent, égaiement, une boulangerie à Blois-Vienne où il leur serait, donc possible, d’exposer, aussi, leurs trophées…
J.Z.