Blois “Fleur de Loire” : une nouvelle inauguration, gourmande !

Avant la piscine à débordement; après les deux restaurants, une partie de l’hôtel, puis le bar, c’est maintenant une pâtisserie que Christophe Hay et son chef Maxime Maniez ont inauguré le 19 juillet. Pour les gourmets et gourmands.
”Fleur de Loire” affiche à Blois, dans le quartier Vienne, sur le quai Villebois-Mareuill, un certain standing et une vision du haut de gamme culinaire à la française, impulsé par le chef étoilé qui a commencé à planter les pétales de son succès à Montlivault, Christophe Hay. Celles et ceux qui hésitent encore à franchir cette porte peuvent pour débuter se laisser tenter par un dessert ! Le kiosque à pâtisserie, mené par le chef exécutif Maxime Maniez et son équipe, ouvert du mardi au samedi de 10h à 18h30, plus le dimanche de 9h à 13h (épicerie fine in situ; pâtisseries au prix unique de 7€ sur place et 5€ à emporter, possibilité d’avoir un tea time sur place (salon de thé)), séduira les palais plutôt classiques : mignardises de Paris Brest, Opéra, bouchée à la fraise, saucisson chocolat-fruits secs en trompe-l’oeil, cakes et l’indémodable flan pâtissier à la croûte briochée et feuilletée. D’autres gourmandises seront proposées au fil des semaines puisqu’il s’agit d’une pâtisserie éphémère. C’est-à-dire ? “Ce n’est pas une boutique. C’est un morceau de l’expérience “Fleur de Loire”, nous voulons la partager avec les gens. Une fois que ce gâteau-ci est vendu, il n’y en a plus et il n’y a pas de reproduction. Nous ne proposons que du frais, nous ne remettons pas en vitrine le lendemain. Nous n’avons pas non plus l’objectif de faire concurrence à nos artisans. J’en parlais encore avec M. Ottobruc (pâtissier renommé de Blois sur l’avenue Maunoury, ndrl) il y a quelques jours. Nos desserts sont des pâtisseries de cuisiniers. » Les plus aventuriers tenteront donc par exemple le baba au rhum qui a fait songer à la journaliste qui écrit ces lignes, à Cyril Lignac. Tout à fait normal car le jeune Maxime Maniez, à la tête de ce kiosque sucré blésois, a débuté sa carrière chez ce dernier, avant de s’envoler pendant 8 ans pour le Park Hyatt de Shanghai, puis le poste de chef pâtissier exécutif de Yuzu, établissement du groupe Yannick Alléno à Séoul. « J’ai ensuite rencontré Christophe Hay. À Blois, nos produits sont soignés, travaillés, avec des choses nobles, des fruits, du chocolat, etc. Nous avons débuté lors de l’ouverture du 19 juillet sur les chapeaux de roue : 250 gâteaux vendus !” Alors, serez-vous les prochain(e)s à croquer cette “Fleur” autorisée ?
É. Rencien
Plus sur https://fleurdeloire.com/fr/